Fournitures scolaires et nouveaux habits de la rentrée Algérie : les prix exacerbent les parents

Algérie – À l’approche de la reprise des cours, les parents se plaignent de la hausse des prix des fournitures scolaires et des habits pour la rentrée scolaire. Dzair Daily relate pour vous tous les détails, dans la suite de son édition du lundi 19 septembre 2022.

En effet, à deux jours de la rentrée scolaire, les parents d’élèves se plaignent déjà de la cherté de la vie. Notamment de la hausse des prix des fournitures scolaires et des habits en Algérie. Il s’agit d’une saison scolaire difficile qui s’annonce pour les parents qui peinent à se relever. Toutefois, face à cette situation, les concernés n’ont pas le choix que de céder.

Effectivement, la reprise des classes cette année en Algérie s’annonce exceptionnelle en vue des affaires et fournitures scolaires. Pour cause, la flambée des prix proposés par la majorité des commerçants. Cela dit, la cherté de ces indispensables complique la préparation habituelle de la rentrée scolaire dans les foyers.

Par ailleurs, une telle situation poussent ainsi les parents à surveiller, de plus près, leur budget. Une chose est sûre, c’est que cette étape s’avère difficile pour les pères et mères de famille. Lassées de cette flambée des coûts des fournitures scolaires, les personnes concernées ont dénoncé cette pratique jugée irresponsable à leur goût.

Les parents d’élèves livrent leur ressenti face à la hausse des prix

En effet, dans une virée effectuée par les caméras de la chaîne arabophone Ennahar sur les rues d’Alger, les journalistes ont interpellé les passants. Dans le thème de la rentrée scolaire, l’émission « Sarih jidan » a interrogé les parents au sujet des prix des affaires scolaires. Comme son nom l’indique, les personnes interrogées ont répondu en toute transparence.

Selon les dires des intervenants, les coûts des fournitures ainsi que des habits proposés sur le marché en Algérie, dépassent largement leur portefeuille. Entre les cahiers, les fournitures, les cartables et les tabliers, nombreux sont ceux qui ont zappé l’étape de nouveaux habits. Dépassés par la situation, les parents d’élèves se plaignent des prix de ces objets nécessaires.  

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes