AccueilÉconomieAutomobileFormation : Renault Algérie signe un accord à Alger

Formation : Renault Algérie signe un accord à Alger

Automobile – Le groupe automobile, Renault Algérie, signe un accord avec la Direction de la Formation de l’Enseignement Professionnels (DFEP) à Alger. Ne bougez pas ! Dzair Daily rapporte pour vous l’ensemble des détails dans ce nouveau numéro du mercredi 16 novembre 2022. 

En effet, le groupe Renault Algérie a signé, ce mardi 15 novembre 2022, un accord de partenariat avec la Direction de la Formation de l’Enseignement Professionnels (DFEP) à Alger. Et ce, en présence de plusieurs responsables. Il s’agit en tout cas de ce que rapporte Auto News Dz dans son récent numéro. Pour plus de détails, lisez les lignes qui suivent. 

Dans le détail, un accord a été signé entre le directeur de la formation de l’enseignement professionnel de la wilaya d’Alger, Abdelkader Touil et le directeur après-vente et qualité de Renault Algérie, Idris Saci. Et ce, en présence de plusieurs responsables professionnels. 

À savoir, l’inspecteur général et représentant personnel du ministre de la Formation et de l’enseignement professionnel, Amhamed Amroune. Ainsi que le directeur Général de Renault Algérie, Hichem Nacer-Bey. La cérémonie s’est donc déroulée à l’Institut de formation professionnel ITEEM d’Oued Smar.

Selon les précisions de la susdite source médiatique, cette convention vise à renforcer les formations et les apprenants du secteur mécanique automobile. Notamment, le partage du savoir-faire et des compétences entre eux. Retrouvez la suite des détails dans la deuxième partie de cet article.

Convention entre Renault Algérie et la DFEP : voici ce qu’ont déclaré les responsables

En effet, le directeur Après-vente et qualité Renault Algérie, Idris Saci s’est prononcé. Il a fait savoir que cette démarche vise à accompagner plusieurs centres de formation professionnelle. Et ce, en leur proposant de l’expertise et en mettant à leur disposition le matériel pédagogique nécessaire à un apprentissage aux normes internationales, affirme-t-il.

D’un autre côté, le directeur général du groupe Renault Algérie, Hichem Nacer-Bey, s’est aussi expliqué. « Avec ce partenariat, nous partagerons davantage l’expertise du Groupe Renault dans les métiers de l’automobile », précise-t-il. Selon lui, cette mesure permettra aux stagiaires de se rapprocher des attentes réelles du marché de l’emploi dans le secteur automobile en Algérie

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes