Foot : Romain Faivre parle de ses origines en Algérie

Foot – Découvrez le portrait du footballeur français, Romain Faivre, qui évoque ses origines en Algérie. On vous en dit plus, ce 26 janvier 2022.

Étant binational, de père français et de mère originaire d’Algérie, le milieu de terrain du club brestois, Romain Faivre, pourrait bien être sélectionné par le coach Djamel Belmadi. Dans l’optique de renforcer l’équipe des Verts, Faivre serait sans doute dans le viseur algérien, selon le site spécialité Fennec Football.

Cependant, qu’en est-il du penchant du joueur de 23 ans ? Devant les questions qui rôdent autour de Faivre et son avenir parmi les Fennecs, il réagi. En répondant à ces rumeurs au magazine Onze Mondial, le footballeur d’un 1m80 révèle sa priorité. Ainsi, à l’heure actuelle, il donne toute son attention au football et son club actuel. En évoquant ses origines algériennes de sa mère, il précise qu’il n’a pas encore été approché officiellement par le sélectionneur algérien.

D’autre part, après être devenu international espoirs français l’année dernière avec ses sept (7) buts marqués et ses cinq (5) passes décisives en Ligue 1, Faivre écarte pour l’instant la possibilité de rejoindre les Verts. Puisque, il déclare « Moi, je fais mes matchs et c’est tout. Je ne pense pas à tout ça. Je passe les caps petit à petit. »

Romain Faivre : entre France et Algérie ?

Malgré ses origines en Algérie, ses liens paternelles avec la France pourraient jouer un rôle pour son choix définitif. Du fait qu’il ne nie pas l’envie de son père de le voir évoluer avec les Bleus, à savoir l’équipe de France. Bien qu’il souligne n’avoir entretenu aucune discussion avec ses parents à ce sujet.

Pour rappel, en février dernier, le quotidien France Football a affirmé que Romain Faivre était observé par Djamel Belmadi. Néanmoins, une chose est sur, décrocher une place dans la sélection française serait un rêve pour Faivre tel qu’il la prononcé. En ajoutant que se serait un privilège pour lui et sa famille. Puisqu’il s’agit du pays où il a grandit.

D’ailleurs, il poursuit « quand on m’a appelé en Espoirs, je chantais la Marseillaise, c’est allé super vite. C’était vraiment beau à vivre. Maintenant on verra. ». Restant attentif aux résultats des coéquipiers de Riyad Mahrez, avec ses amis, il dévoile tout de même que ce sont des fans sur les réseaux sociaux qui le poussent à aller vers l’Algérie et non pas son entourage.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes