AccueilActualitéAlgérieLa Fonction publique en Algérie approuve l'intégration des diplômés hors spécialisation

La Fonction publique en Algérie approuve l’intégration des diplômés hors spécialisation

Algérie – La Fonction publique approuve exceptionnellement l’intégration des titulaires de diplômes hors spécialisation. Plus de détails dans la suite de cet article du mardi 1 février 2022.

Il s’agit d’une décision prise par la Direction générale de la Fonction publique et de la Réforme administrative. En effet, l’organisme a exprimé son approbation de façon exceptionnelle à l’intégration des titulaires de diplômes hors spécialisation dans le secteur de la fonction publique en Algérie, rapporte Echorouk.

Une décision qui s’établit dans le cadre de la mise en poste des diplômés. Ce processus concerne le secteur de la formation professionnelle. Mais aussi, ceux de la jeunesse et des sports, de la fiscalité, de transport et de la santé. De ce fait, les services de la Fonction publique révèlent que cette décision a été prise à la suite d’une demande pour l’obtention d’une autorisation exceptionnelle en vue d’intégrer des employés.

Au fait, cela concerne leur intégration dans différents rangs. Comme celui d’un professeur spécialisé en formation professionnelle, d’un administrateur, d’un attaché principal de l’administration, d’un biologiste dans le secteur de la santé publique. Alors que les diplômes détenus par les concernés ne font pas partie des spécialisations requises. Et ce, pour rejoindre les rangs des salariés des secteurs concernés.

L’ approbation de l’intégration des diplômés d’hors spécialisation

À cet égard, la Direction générale de la Fonction publique a validé l’intégration de ces employés dans les secteurs déjà communiqués. Ainsi que l’inclusion des agents titulaires d’un diplôme de vétérinaire et des licenciés en sociologie au rang de professeur de formation professionnelle du premier et second degré. Rapporte la même source.

Quant aux titulaires d’une licence en langues étrangères ou issus d’un domaine littéraire. Il est possible de les intégrer, d’après ladite direction, au rang d’administrateur. Ajoutant à cela, l’intégration des diplômés en mathématique et physique au poste d’ingénieur assistant. Dans le domaine de la gestion technique et urbaine de l’administration régionale.

Il a également été admis que les titulaires d’un diplôme d’ingénieur d’État en sciences marines soient inclus dans le grade de biologiste. Et ce, en santé publique du second degré. Ainsi que les licenciés en sciences de la vie. Mais aussi ceux issus d’une formation en sciences de la nature et sciences marines. Ils seront intégrés au rang de biologiste en santé publique de premier degré.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes