19.9 C
Alger
19.9 C
Alger
lundi, 24 juin 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantFini les transferts d'élèves entre établissements en Algérie : une date butoir...

Fini les transferts d’élèves entre établissements en Algérie : une date butoir fixée !

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le ministère de l’Éducation nationale a imposé des restrictions strictes sur les transferts des élèves et des candidats scolarisés, en limitant la mobilité après le 15 février 2024. Cette mesure vise à renforcer la gestion et l’efficacité des inscriptions aux examens de fin d’études.

Le ministère de l’Éducation nationale d’Algérie a récemment annoncé une directive qui interdit les transferts des élèves et des candidats scolarisés d’une institution à une autre, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la wilaya, après le 15 février 2024. Cette décision affecte les inscriptions pour les examens de fin d’études secondaires et moyennes.

- Publicité -

Selon les instructions de la tutelle aucun transfert d’élève scolarisé d’une institution à une autre, que ce soit au sein d’une même wilaya ou entre différentes wilayas, ne sera autorisé après cette date, sauf dans des cas exceptionnels. Ces situations exceptionnelles nécessitent des documents justificatifs, qui devront être examinés par le directeur de l’éducation avant d’être soumis à l’Office National des Examens et Concours.

Date limite imposée pour les transferts des élèves entre les établissements !

Le ministère a également souligné l’importance d’un contrôle rigoureux dans cette procédure. Afin de garantir une mise en œuvre efficace des nouvelles dispositions, des sessions de formation sont prévues pour les directeurs des collèges et lycées ainsi que pour les responsables des centres provinciaux d’enseignement et de formation à distance. 

Ces sessions, qui comprendront également la présence du responsable de la numérisation et du chef du département chargé des examens, seront axées sur la fourniture d’explications organisationnelles et techniques complètes et nécessaires avant le début du processus d’inscription. C’est selon le média arabophone Ennahar.

- Publicité -

En outre, le département ministériel a ordonné de sensibiliser les élèves et les parents à l’utilisation du service de paiement électronique via la carte dorée. Cette initiative s’inscrit dans le cadre d’une démarche plus large visant à moderniser et à numériser le système éducatif algérien, améliorant ainsi l’accessibilité et l’efficacité des services éducatifs.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -