24.9 C
Alger
24.9 C
Alger
lundi, 22 juillet 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileFinancement Fiat Algérie : Al-Salam Bank propose des crédits jusqu'à 80 %

Financement Fiat Algérie : Al-Salam Bank propose des crédits jusqu’à 80 %

Publié le

- Publicité -

Automobile – En Algérie, le paysage du financement automobile, notamment des voitures Fiat, est sur le point de connaître un tournant décisif, grâce à l’établissement financier Al Salam Bank. Dzair Daily révèle pour vous les détails, ce mardi 7 novembre 2023.

Dans une économie où la mobilité est un moteur clé du développement, la Banque Al-Salam a annoncé une initiative majeure. Celle-ci pourrait révolutionner le marché automobile en Algérie. Selon Nasser Haider, Al-Salam Bank est habituée à financer des véhicules pour les citoyens, mais avec l’introduction de nouvelles voitures fabriquées en Algérie comme la Fiat, le financement de la banque pourrait atteindre 80 %.

- Publicité -

La distinction est claire dans le marché actuel : il y a des voitures importées, pour lesquelles les concessionnaires ont obtenu des licences d’importation. Et il y a des voitures fabriquées localement. Conformément à la loi sur le financement à la consommation, la banque ne peut offrir un financement à la consommation pour les véhicules importés. Ces derniers ne peuvent être financés que pour les commerçants et les professionnels. En revanche, le financement à la consommation est disponible pour les véhicules assemblés localement.

Cependant, les installations de fabrication locales sont actuellement à l’arrêt. Néanmoins, l’usine Fiat est prête à démarrer l’assemblage et la commercialisation des véhicules locaux l’année prochaine. Dans cette perspective, la Banque Al Salam a déjà déposé une demande et a entamé les communications avec Fiat. Cela pour acheter et financer un stock de voitures suivant son modèle financier habituel, qui consiste à acheter un stock de véhicules pour ensuite les vendre.

Acquérir une Fiat en Algérie devient plus facile avec les crédits d’Al-Salam Bank

Le DG de la banque souligne que la capacité de financement est liée aux revenus du citoyen et de sa famille. Ce qui détermine leur capacité à bénéficier du financement et le type de véhicules accessibles. La banque est prête à financer jusqu’à 80 % du coût d’un véhicule. Avec le client payant 20 % de la valeur et remboursant le reste sur une période de cinq ans. Et ce, à condition que le revenu du client soit de 40 000 dinars ou plus.

- Publicité -

Pour les professionnels tels que les commerçants, les artisans, les pharmaciens, les médecins, les avocats, les huissiers et les agriculteurs, la banque évalue la situation financière de l’entreprise et les flux de trésorerie pour déterminer le montant du financement à accorder. La formule utilisée dans ces cas est celle de la location avec option d’achat. Tandis que pour les particuliers, il s’agit d’un achat à crédit.

Nasser Haider précise également que les citoyens peuvent acheter des voitures importées avec leur propre argent. Payant en totalité au comptant, car ces véhicules ne sont pas éligibles au financement de la banque. C’est selon les déclarations du même responsable faites au média généraliste Ennahar.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -