Finance : le prix du baril de pétrole en hausse dans les bourses mondiales

Énergie – Les bourses mondiales ont conclu, ce vendredi 26 août 2022, en une hausse des prix du pétrole après plusieurs séances de baisse. Nous vous dévoilerons les nouveaux chiffres dans les quelques lignes qui suivent. 

Il y a quelques jours, nous vous avons annoncé une baisse record des tarifs des de l’or noir. Ce dernier a chuté considérablement à la date du 15 août dernier pour passer en dessous de la barre des 100 dollars le baril. Le baril de brut Brent valait alors 96.04 dollars, soit une baisse d’environ de 2 %. Aujourd’hui, les bourses mondiales ont conclu en une légère hausse des prix du pétrole. 

Dans le détail, les prix des contrats à terme sur le brut Brent ont augmenté de 0.81 %  ce matin. Il a, de ce fait, atteint les 100.14 dollars le baril. Il s’agit de ce que rapporte le quotidien arabophone Echaab, dans son dernier numéro. Si vous souhaitez apprendre plus de détails sur ce sujet, ça se passe juste en bas. 

De leurs côtés, les contrats à terme sur le brut US West Texas Intermediate repartent également en hausse. Selon les révélations de la source médiatique citée auparavant, son prix a augmenté d’environ 0.84 %. Ainsi, il a atteint 93.30 dollars le baril. Rappelons, par ailleurs, que le prix du pétrole algérien est déterminé en fonction des cours du Brent de la mer du Nord. 

Hausse du prix du pétrole : plus de détails 

En outre, cette augmentation des tarifs de l’or noir est le résultat de nombreux facteurs. Toutefois, ce marché a observé un petit rebond juste après la dernière déclaration du ministre de l’Énergie saoudien. Abdulaziz Bin Salman avait évoqué la possibilité de réduire la production du pétrole par les pays membres de l’OPEP+. Cette démarche vise, selon lui, à rétablir la stabilité du marché mondial de l’énergie. 

Dans son allocation accordée à SPA, il a fait état de nombreuses perturbations sur les prix du baril. Ce dernier affiche des cours de Brut relativement bas au cours de ces dernières semaines. Le même responsable a souligné que l’alliance OPEP+ dispose du droit de la réduction de la production pétrolière à tout moment. Et ce, afin de maintenir un équilibre du marché.  

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes