21.9 C
Alger
21.9 C
Alger
samedi, 25 mai 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieFinance islamique : la Banque extérieure d'Algérie (BEA) dévoile du nouveau

Finance islamique : la Banque extérieure d’Algérie (BEA) dévoile du nouveau

Publié le

- Publicité -

Économie – Dans son nouveau programme visant la généralisation de l’activité de finance islamique, la Banque extérieure d’Algérie (BEA) dévoile de nouveaux éléments prometteurs. Tous les détails sont à découvrir dans cette édition du dimanche 26 mars 2023.

En effet, les produits de la finance conforme à la charia conquissent de plus en plus le paysage bancaire algérien. Visant à généraliser cette procédure, les banques d’Algérie offrent un éventail de produits aux citoyens. Aux dernières nouvelles, la Banque extérieure d’Algérie (BEA) a fait part d’un nouveau détail concernant la finance islamique.

Effectivement, depuis son lancement depuis près de deux ans, cette formule de financement bancaire a déjà rencontré un vrai engouement auprès des citoyens algériens. La récente sortie médiatique du directeur de la finance islamique à la Banque extérieure d’Algérie (BEA) en est la preuve. Dans une déclaration à l’APS, Hassam Akacha a indiqué des chiffres prometteurs que l’établissement bancaire a pu atteindre.

- Publicité -

Dans le détail, le responsable a affirmé que le montant total des dépôts a été estimé à 21 milliards de dinars algériens jusqu’à la fin de la semaine dernière. Il a ajouté que la banque a réussi en peu de temps, ne dépassant pas les 18 mois, à collecter 21 milliards de dépôts. Et ce, auprès des particuliers, des entreprises et des professionnels dans le cadre de la finance islamique.

Finance islamique : la Banque extérieure d’Algérie compte plus de 12.400 adhérents

En effet, dans la même lignée, Hassam Akacha a qualifié les résultats obtenus par la BEA de « positif ». Reflétant ainsi l’adhésion des citoyens algériens à cette formule de financement. D’autant plus que depuis son lancement officiel, le 30 décembre 2021, la Banque extérieure d’Algérie a enregistré 12.400 adhérents. Et ce, jusqu’à la fin de la semaine dernière, a indiqué le directeur.

Un engouement de la part des clients réparti dans les 60 guichets de la finance islamique à travers tout le territoire national. L’intervenant a fait savoir que la BEA compte élargir son réseau en 2023. Avec pour objectif la généralisation de ses guichets dédiés à cet effet dans tout le pays. Et de diversifier sa gamme en ajoutant d’autres produits. Dont la facilité pour l’achat de voitures, en attendant le début de leur fabrication locale, a-t-il conclu.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -