Finance islamique en Algérie : Vers l’ouverture de 50 guichets avant 2021

Algérie – Le ministre des Finances a déclaré que 50 guichets de finance islamique seront disponibles sur le territoire national d’ici la fin de l’année en cours.

En effet, le ministre des Finances, Mr Aymen Benabderrahmane, a déclaré que les banques algériennes fourniront prochainement 30 guichets et services relatifs à la finance islamique. Plus de 50 agences sur le territoire de l’Algérie, dotées de guichets dédiés à la finance islamique seront créées avant l’année 2021, si on compte aussi le réseau des banques privées, selon le quotidien arabophone Ennahar.

Le ministre a ajouté, lors de son discours à l’occasion de l’inauguration d’une agence de banque islamique affiliée à la banque CNEP; que ces services permettront aux citoyens algériens; et aux acteurs économiques d’être plus confortables avec leur système bancaire. Sachant que la banque islamique fournira toutes les conditions nécessaires; pour placer leur argent en toute sécurité. D’autant plus, que toutes les banques disposeront d’un certificat de conformité du conseil suprême de l’Ifta, d’après notre source.

D’autres décisions ont été annoncées au cours de l’inauguration de cette agence de finance islamique de la banque CNEP.

Le premier responsable du secteur financier en Algérie, a indiqué que les restrictions et les obstacles seront levés sur les banques et les clients. Annonçant ainsi la fin de l’ère du favoritisme et des limitations dans le secteur bancaire; toujours d’après la même source sur-citée. En parallèle, selon le même responsable, des filiales de banques algériennes publiques seront ouvertes à l’extérieur du pays. Dont cinq agences en Europe pour le démarrage en 2021, puis en Afrique. 

En ce qui concerne les bureaux de change, le ministre s’est aussi penché sur le sujet; et a annoncé la création de bureaux de change où les citoyens pourront obtenir leur devise à tout moment. De même qu’un accord a déjà été mis en place; et la réglementation existe déjà en Algérie. En ajoutant que la Banque d’Algérie a déjà accordé un nombre considérable de crédits; dont 50 au niveau de grands hôtels, toujours selon le même quotidien.

Contenu sponsorisé :

Articles récents

Articles connexes

Contenu protégé !