Fin du monopole d’Air Algérie, 9 compagnies privées prêtes à entrer sur le marché

Algérie – Le règne exclusif d’Air Algérie s’approche de son terme, car neuf (9) projets de conception de compagnies aériennes privées ont obtenu l’accord du ministère des Transports. Apprenez plus, ce 4 novembre 2021.

Air Algérie verra, selon le ministre des Transports, Aissa Bekkai, la concrétisation de neuf (9) projets de conception de compagnies aériennes privées. C’est ce qu’a affirmé, ce mardi 2 novembre, le ministre en question. Et ce, dans une communication à la chaîne Echorouk News TV. Mais il n’y a pas que les 9 projets de conception de compagnies aériennes privées.

Le ministre a aussi présenté son accord de principe pour sept (7) autres projets d’élaboration de compagnies maritimes privées. Dans l’ensemble, le ministère a étudié 28 dossiers. Ces derniers ont été déposé par des investisseurs privés algériens, étrangers ou binationaux. Ça concerne donc la conception de compagnies de transport aérien et maritime.

Il s’agit de ce qu’a indiqué Aissa Bekkai, le ministre des Transports. Le responsable n’a pas manqué de souligner que le secteur des transports aérien et maritime serait un secteur d’activité important. Au sein de lui, l’investissement obéit à la règle 49/51.

Vers la floraison de l’investissement privé dans le secteur du transport aérien ? 

Ces investisseurs privés pourront entreprendre la concrétisation de leurs projets. Ce sera une fois qu’ils obtiendront l’accord de principe avant de les lancer dès que toutes les conditions juridiques seront réunies. Le ministère des Transports va effectuer une révision des textes réglementaires. Ces derniers influencent l’investissement.

Cette révision a pour but de réduire les procédures d’investissement. En particulier, en ce qui concerne la partie administrative. Sans pour autant atteindre les normes de sécurité. Il est question là encore de ce précise le ministre, cité par l’APS. Par ailleurs, lors d’une visite à la wilaya d’Oran, le Premier ministre et ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, s’est exprimé sur le même sujet.

Il a informé que de multiples dossiers de conception de compagnies aériennes privées en Algérie étaient « en cours d’étude ». Outre les 9 projets de conception de compagnies de trafic aérien qui concurrenceront Air Algérie, le Premier ministre a signalé que les demandes de l’investissement privé dans le secteur du transport aérien sont en accroissement continu.   

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes