Feu de forêt à Sétif en Algérie : le bilan des pertes humaines en hausse

Algérie – Dans cette édition du 27 juin 2022, nous vous dévoilons le bilan des pertes humaines causées par le feu de forêt qui s’est déclenché à Sétif.

Très souvent, le début de la saison de l’été est juste synonyme de la période des incendies qui ravagent diverses montagnes sur le territoire national. Tel est le cas de la forêt de Harbil, à Sétif, qui a connu le déclenchement d’un grand feu, dans cet endroit du nord-est de l’Algérie, conformément aux précisions du quotidien arabophone Ennahar.

En effet, la wilaya de Sétif est l’une des zones les plus touchées par les incendies. Les deux feux qui ont pris place, en même temps, dans les forêts et les montagnes de la commune de Harbil confirment ainsi ce constat. Et avec les coups de vents violents et la chaleur, les incendies se sont rapidement propagés dans les forêts voisines.

Les feux se sont alors étendus jusqu’aux villages de Ras El Faid et Shrigat. L’incendie s’est déclaré sur de vastes zones de la bande forestière. Provoquant ainsi la propagation de colonnes de fumée. Chose qui a entraîné des complications pour plusieurs patients. Notamment ceux qui souffrent d’allergies et de problèmes respiratoires.

Feu de forêt de Sétif : causes et bilan de l’incendie

Concernant les causes de l’incendie, un responsable a révélé que la raison principale relève des feux dans les dépotoirs anarchistes des communes de Harbil et de Hammam Guergour. En tout cas, pour ce motif ou autre, le résultat est juste le même. Les incendies ont réussi à dévaster la forêt de Harbil.

À voir la gravité de la situation, les intérêts de la municipalité et les membres de l’Armée nationale populaire se sont précipités pour assiéger l’incendie. Il s’agit de ceux qui se trouvaient dans la caserne militaire dans la montagne du village Ras El Faid.

Leur effort n’a toutefois pas suffit en raison du vent et de la forte chaleur. Les équipes de la protection civile de la commune de Bougaa se sont également jointes. Les équipes et convois de la protection civile des wilayas de Bejaïa et de Bordj Bou Arreridj ont aussi été appelés pour fournir de l’aide pour parvenir à freiner l’incendie.

D’autre part, des hélicoptères de l’armée ont aussi apporté leur aide. Néanmoins, et en dépit de la forte mobilisation, celui-ci s’est propagé très rapidement en causant la mort de deux personnes, dont le commandant de la caserne militaire. Selon Radio Sétif, une autre personne disparue a été retrouvée ce matin, sans âme, au cœur des forêts de Harbil. Cela porte alors le bilan des pertes humaines à 03 morts et 18 blessés.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes