Voyageurs Algériens

Fermeture des frontières en Algérie : Les agences de voyages menacées de faillite

0
fermeture frontières Algérie voyages
S'abonner :

Algérie – Ce n’est guère la joie du côté des agences de voyages en Algérie car, malmenées par la fermeture des frontières, un nombre de 2.000 d’entre elles, sur un total de 3.400 affiliées au SNAV, tombe dans le gouffre. Celui de la faillite, en l’occurrence, dont le spectre continue de planer sur celles restantes. Vivement l’intervention de Tebboune, s’écrie le leadeur syndical de cette corporation. Une seule porte de secours : Le réveillon 2021, clame-t-il alors.

Elles sont 2.000 agences de voyages à sombrer dans la faillite, de surcroît définitive, par la faute de la fermeture des frontières de l’Algérie durant sept (7) mois consécutifs. Cela d’après l’entretien accordé par Bachir Djeribi, patron de l’organisation syndicale, SNAV, au quotidien arabophone Echorouk. Les propos recueillis sont parus dans l’édition d’hier 17 octobre 2020.

40.000 employés, sur un total de 60.000, se retrouvent au chômage, après la crise impitoyable qui a réduit à néant lesdites agences englouties par la ruine. Le président du Syndicat national des agences de tourisme et de voyages (SNAV) est formel : L’activité a diminué de carrément 100%. Ce qui veut dire qu’elle est au point mort. L’édifice des entreprises spécialisées dans le domaine s’est écoulé de plus de la moitié.

Il faut sauver ce qu’il en reste, presse Bachir Djeribi. Surtout que celles déjà en faillite sont incapables de renaître de leurs sandres, explique le syndicaliste. Très improbable, même dans le cas d’une éventuelle ouverture l’année prochaine, ajoute-t-il encore. Par la suite, il précise la raison derrière le non-retour possible. Ces agences, fortement endettées, ont procédé à la vente de leur équipement, stipule-t-il en effet.

Les frontières fermées ont rendu vaine la réouverture des agences en juin dernier, selon Djeribi 

Le coup fatal (cerise sur le gâteau) qui les a mises à chaos : Le remboursement des coûts des réservations de vols d’avant le 15 mars. Au profit des clients ayant acheté des billets d’avion non-utilisés. De plus, la réouverture des agences de voyages en Algérie, le 7 juin dernier, n’a été d’aucun secours aux professionnels du secteur. Nulle rentabilité n’a en fait été réalisée depuis cette datte jusqu’à ce jour.

Les frontières nationales closes passent au travers de toute tentative de rétablissement de la santé financière de pareilles entreprises. C’est le premier responsable du SNAV qui le dit. Par conséquent, Bachir Djeribi lève le voile sur une action revendicative à venir. Il informe, dans son sens, que son organisation établira le bilan détaillé des pertes de trésorerie des agences ci-dessus mentionnées.  

Le SNAV demandera-t-il à Tebboune l’ouverture avant le réveillon 2021 ?

Le document atterrira, selon l’agent de voyages, sur le bureau du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune. Le but étant de le mettre au courant de l’ampleur vertigineuse des difficultés qui leur sont infligées par la Covid-19. L’interlocuteur du média de langue arabe estime que seul le déverrouillage des frontières pour les célébrations du Nouvel An serait salutaire. Ouvrir, même juste au lendemain de celles-ci, serait comme donner des coups de sabre dans l’eau. 

Ainsi, le syndicaliste Bachir Djeribi exprime sa volonté d’une intervention directe du chef de l’État. Cela pour une réouverture des frontières de l’Algérie en prévision du réveillon 2021. Les discussions avec le ministère de tutelle, à savoir celui du Tourisme, sont en cours. Néanmoins, elles n’ont toujours pas débouché sur quoique ce soit de concret, regrette le représentant syndical.

Article recommandé :  Ouverture des frontières - Algérie : Berkani favorable mais sous conditions

Avec 3 joueurs du PSG et 5 joueurs de OM : L’équipe d’Algérie se renforce

Article précédent

Coronavirus en Algérie : Le bilan de ce 18 octobre (contaminations, décès)

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.