Fermeture des frontières : L’activité du Port d’Alger en baisse

Algérie – L’Entreprise du Port d’Alger (EPAL) a indiqué en chiffres l’impact de la fermeture des frontières sur son activité depuis le début de la pandémie.

En effet, les transactions au niveau du Port d’Alger ont enregistré un net recul durant l’année précédente à cause de la fermeture des frontières depuis le début de la pandémie. De même que l’activité en 2020 a été en baisse de 20,31% par rapport à l’année 2019, rapporte El Watan, ce jeudi 29 avril 2021.

Dans le détail, c’est du moins ce que l’APS a publié sur les résultats officiels de l’Entreprise du Port d’Alger (EPAL). Il s’agit du nombre de navires qui ont approché le port d’Alger durant cette année. Comme l’indique la revue de l’organisme, 1573 navires en 2020 contre 1974 en 2019.

En outre, avec la fermeture des frontières algériennes terrestres, aériennes, mais aussi maritimes depuis le 17 mars 2020, de tels résultats sembleraient forcément évidents. L’EPAL a même expliqué cette diminution « par la diminution du mouvement de la navigation durant cette crise sanitaire, dont nous subissons les effets depuis mars 2020, notamment après la fermeture des frontières, la baisse de la production mondiale et des échanges commerciaux internationaux ».

Qu’en est-il des marchandises traitées par l’EPAL ?

Toutefois, une baisse a notamment été enregistrée dans les marchandises traitées par l’EPAL. Le poids en tonnes pour l’année 2020 est estimé à 9.036.852. Tandis qu’en 2019, 11.674.127 tonnes ont été enregistrées, soit un recul de 22,59%. En donnant davantage de détails, l’entreprise portuaire a précisé que les produits agricoles sont estimés à 2,5 millions de tonnes pour 2020, soit une baisse de 4,03% en l’espace d’une année.

Cependant, les produits pétroliers qui représentent la plus grosse part de ces marchandises, ont observé une baisse importante de 35,18%. Cela, avec plus de 3 millions de tonnes réalisées durant l’année 2020. Cela dit, étonnamment, le trafic roulant a enregistré une hausse de 32,03%, avec 4093 unités. Même chose pour les matériaux de construction et les engrais et produits chimiques; dont l’estimation respective de la hausse est de 46,22% et 21,14%.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

error: Contenu protégé