AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantFermeture des écoles en Algérie : le ministre de la santé s’exprime

Fermeture des écoles en Algérie : le ministre de la santé s’exprime

Algérie – Le ministre de la santé, de la population et de la réforme hospitalière, professeur Abderrahmane Benbouzid, s’est exprimé ce dimanche 22 novembre, à son tour sur les propos de la fermeture des écoles.

Lors de son passage à la radio nationale, le ministre de la santé, de la population et de la réforme hospitalière, le professeur Abderrahmane Benbouzid a fait savoir qu’il s’oppose à la fermeture des écoles et établissements scolaires. Il considère que l’Algérie n’en est pas encore aux chiffres alarmants du COVID-19 pour ordonner la fermeture des écoles, rapporte le média francophone La patrie news.

Le ministre de la santé a ensuite donné un avis éclairé sur la question de la fermeture des établissements scolaires, en déclarant que la rentrée scolaire n’est pas nécessairement la principale cause de la hausse des contaminations au Coronavirus, qui se poursuit quotidiennement. Pour mémoire, l’Algérie a enregistré une légère baisse ce samedi, 21 novembre, 1019 nouveaux cas contaminés. 

Par ailleurs, le professeur Abderrahmane Benbouzid a insisté sur l’importance de la sécurité nationale et sanitaire; ainsi que sur l’interdiction générale et absolue de tout rassemblement des parents d’élèves. Ainsi, le ministre de la santé a invité tout établissement à respecter scrupuleusement les mesures de prévention et d’atténuation contre la COVID-19. Principalement la distanciation physique ou sociale, selon ce qu’a mentionné la même source.

Le ministre de la santé, Abderrahmane Benbouzid exprime sa quiétude au sujet d’approvisionnement pour la lutte contre la COVID-19

En effet, lors de son passage dans les ondes de la radio nationale, le ministre de la santé; de la population et de la réforme, Abderrahmane Benbouzid a déclaré que la situation sanitaire en Algérie n’est pas aussi critique. En rappelant tout de même que la vigilance est une mesure importante afin d’éviter la propagation du virus pernicieux la COVID-19, rapporte la même source.

Le professeur Abderrahmane Benbouzid a par la suite dévoilé que l’Algérie dispose des stocks en matière de lutte contre le covid-19. bien que les réserves qui sont mises en œuvre à l’heure actuelle manque d’efficience sur le terrain. Dans ce même contexte, le premier responsable du secteur de la santé a indiqué qu’en matière de stocks de lutte contre le virus COVID-19, les nouvelles sont rassurantes. D’autre part, le ministre de la santé a prévenu que l’ensemble du personnel médical veille à ce que la situation sanitaire soit sous contrôle. En ajoutant que les hôpitaux d’Algérie disposent de suffisamment de lits.

En ce qui concerne les tests de dépistage pour la COVID-19, Abderrahmane Benbouzid a indiqué qu’il y aura prochainement des tests rapides; en rappelant qu’il existe actuellement 45 sites de dépistage publics et une vingtaine privés, rapporte la même source.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes