AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantFermeture des écoles en Algérie : Le CNAPESTE se positionne

Fermeture des écoles en Algérie : Le CNAPESTE se positionne

Algérie – Garder les écoles ouvertes et promouvoir un apprentissage continu alors que les cas de Coronavirus grimpent ou protéger la santé des enfants et du personnel éducatif. Le choix entre la fermeture et l’ouverture des écoles fait encore débat en Algérie, et le CNAPESTE donne enfin son avis.

L’augmentation continue des cas accentue les inquiétudes des parents d’élèves et du personnel éducatif. L’Algérie qui a préféré de fermer les lieux de savoir en mars, préfère aujourd’hui les laisser ouvertes en plein temps de crise sanitaire. Jusqu’à ici, plusieurs spécialistes se sont prononcé sur le sujet. Pour eux, il faut garder les portes des écoles ouvertes en Algérie, à la surprise, le conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l’Éducation (CNAPESTE) qui est revenu dernièrement sur le sujet a émis un avis pas très différent de le leur.

En effet, d’après ce qu’a indiqué le quotidien généraliste Echorouk dans son édition du 13 novembre 2020, le CNAPESTE s’est dit contre la fermeture des établissements scolaires. Le conseil s’est montré favorable à une condition. Pour lui, le gouvernement doit obligatoirement fournir tous les moyens humains et matériels nécessaires aux écoles. Et ce, afin d’assurer le succès de l’inédite année scolaire 2020/2021. Dans le même ordre d’idée, le syndicat a souligné que le budget donné aux établissements ne couvre guère leur besoin. 

Par ailleurs, le même syndicat réclame un coup de pouce du gouvernement quant au personnel éducatif. Pour le CNAPESTE, l’impact de la Covid-19 n’est pas seulement économique, il peut aussi être psychologique. Selon lui, le personnel éducatif peut souffrir de l’anxiété, du stress et de déprime. Particulièrement avec l’absence de coordination sectorielle au niveau des wilayas.  

Le CNAPESTE défend les droits du personnel éducatif 

En sa qualité de syndicat des enseignants, le CNAPESTE n’a pas omis de revenir sur le volume horaire assez élevé collé sur le dos des enseignants. Puisque, le calendrier de semaine a complètement changé depuis la rentrée scolaire de cette année. En conséquence, certains enseignants se sont vus dans l’obligation de présenter des cours même le samedi. Une journée qui était censée être un weekend pour eux. 

Pour alléger les charges sur ces enseignants qui travaillent ardemment en plein temps de Coronavirus, le syndicat propose d’intégrer les retraités. Outre cette catégorie, le CNAPESTE recommande également de recruter les enseignants formés aux écoles normales supérieures. Mais aussi les enseignants sans contrat dont les noms apparaissent dans les listes d’attente des concours. D’autre part, le syndicat a appelé le gouvernement à héberger tous les enseignants venant des autres wilayas; qui se trouvent actuellement sans résidence. 

Il convient de rappeler que plusieurs écoles ont déjà fermé leurs portes en Algérie suite à l’apparition de quelques cas de Coronavirus. Malgré que le syndicat des parents d’élèves s’est dit oui pour la fermeture des écoles; plusieurs spécialistes ont balayé d’un revers la main cette option. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes