La femme du Président Tunisien vole la vedette à son époux sur Facebook

Tunisie – À peine sa première sortie officielle entamée, Ichraf Chebil, la femme du président de la République Tunisienne, Kaïs Saïed retient l’attention et vole la vedette à son mari sur les réseaux sociaux.

À l’occasion de la fête nationale de la femme tunisienne, la Présidence de la République du pays des Jasmins, a organisé le 13 août dernier, une cérémonie au Palais de Carthage. Cependant, parmi l’audience présente ce jour-là, figurait la femme du Président Tunisien. D’ailleurs, la Première dame de Tunisie a attiré toute l’attention au cours de ladite célébration.

Cela dit, le chef de l’État Tunisien a donné un long discours à l’adresse de son peuple; dans lequel il est revenu sur le parcours de la femme tunisienne. Pendant ce temps, Ichraf Chebil Saïed, était au cœur de l’attention médiatique; selon ce qu’a rapporté le média Algérien, El Bilad dans son édition du 14 août dernier. 

Entourée d’autres invités, notamment les femmes ministres du gouvernement tunisien; dont la ministre de la Justice, la ministre de la Femme et porte-parole du gouvernement, la ministre de la Culture ainsi que la ministre Directrice du cabinet présidentiel; Ichraf Chebil vêtue en bleu; bien apprêtée et d’une posture très élégante; a en effet pu attirer toute l’attention durant cette cérémonie. Un avis partagé sur la toile, où plusieurs photos de cette dernière ont été partagées sur les réseaux sociaux.

L’élégance de la femme du Président Tunisien aurait attiré plus que le discours de Kaïs

En effet, grâce à son apparence si remarquable, la circulation des photos de la Première dame de Tunisie ont fait la une des réseaux sociaux durant plusieurs heures; a précisé notre source. Rappelons à cet égard, que cette apparition, est la première sortie officielle de la femme magistrate de Kaïs, depuis son installation à la Présidence de la République Tunisienne en octobre 2019.

Selon les médias locaux, celle-ci a été promue en tant que juge de troisième (3e) degré, et mutée à la Cour d’appel de Sfax. Par ailleurs, lors de cette cérémonie le Président Tunisien a d’une part soutenu les droits sociaux et économiques des femmes; et d’autre part s’est dit contre le principe d’égalité dans l’héritage entre les hommes et les femmes en Tunisie.

Ainsi, face à ce discours, dont les mots ont été mal reçus par la société civile en Tunisie; et ont également irrité les militantes féministes; l’Association tunisienne des femmes démocrates (ATFD) s’est dite choquée par la position du président de la République Tunisienne, Kaïs Saïed; selon ce qu’ont indiqué plusieurs médias locaux.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes