AccueilScoop et PeopleLa femme du Marocain Hakimi soutient la position de l'Algérie dans le...

La femme du Marocain Hakimi soutient la position de l’Algérie dans le conflit sahraoui

Scoop – La femme du footballeur marocain Achraf Hakimi a affiché son soutien à l’Algérie dans le conflit sahraoui. Ne ratez pas la suite de cette édition du mardi 10 janvier 2023 pour en savoir plus ! 

En effet, la femme du footballeur marocain Achraf Hakimi s’en est prise au Maroc et a défendu l’Algérie avec ferveur quant au sujet du conflit sahraoui. Hiba Abouk, actrice hispano-tunisienne plus connue pour être l’épouse du défenseur marocain depuis 2018, a créé une vive polémique sur les réseaux sociaux. Nous vous livrons plus de détails sur ce sujet dans les paragraphes ci-dessous.  

Après une prestation historique lors de la Coupe du monde de la FIFA 2022, Achraf Hakimi profite de quelques jours de vacances avant de reprendre son activité au Paris-Saint-Germain. Mais une fois n’est pas coutume, c’est sa femme qui intéresse actuellement les médias.

La jeune actrice hispano-tunisienne est actuellement la cible de nombreux internautes marocains, qui la somment de fournir des explications concernant son intervention. La Toile s’est enflammée et a pris pour cible Hiba Abouk.

L’origine de cette polémique remonte alors à des tweets datant de 2012 qui ont récemment refait surface. C’est ce que rapporte le quotidien Echorouk. Sur les publications en question, que nous vous affichons à la fin de cet article, on voit ainsi les photos d’une visite de l’actrice au Sahara occidental.

La femme du marocain Achraf Hakimi défend le Sahara occidental

Ce n’est pas tout, l’épouse de l’international marocain avait tweeté « Sahara libre » et pris la pose aux côtés d’un homme arborant le drapeau de la République arabe sahraoui démocratique. Celui proclamé par les indépendantistes du Front Polisario.

Il est inutile de rappeler que ce territoire n’est pas reconnu par le Maroc. Le Sahara occidental est en effet un sujet sensible au Maroc. Raison pour laquelle les publications de la jeune femme ont pris des dimensions politiques et disproportionnées.

Outre son apparition avec un tatouage au bras symbolisant l’étoile du drapeau du Sahara occidental, elle a aussi condamné les crimes de l’occupant marocain sur son compte Twitter. Elle suscite ainsi une vague d’indignation de la part des citoyens du Royaume chérifien. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici