AccueilSociété et CultureSociétéLa femme algérienne prête à vendre ses bijoux pour aider son mari...

La femme algérienne prête à vendre ses bijoux pour aider son mari ? Voici la réponse

Société – Dzair Daily vous dévoilera dans cette édition du vendredi 26 août 2022 si la femme algérienne serait prête à vendre ses bijoux de valeur pour aider son mari dans le besoin.

La citation « pour le meilleur et pour le pire » trouve aussi bien sa place dans les bons moments que dans les moments les plus difficiles d’une relation. D’ailleurs, c’est dans ces derniers qu’on réalise si le choix du partenaire a bien été fait ou pas. C’est également dans cette optique que la femme algérienne a été mise devant le défi de vendre ses bijoux pour aider son mari dans le besoin.

D’ailleurs pour répondre à cette question la chaîne Ennahar TV s’est rapprochée des passants dans la capitale. Ainsi, de multiples citoyens se sont prêtés au jeu et ont tenu à aborder ce sujet. Le plus étonnant c’est que la majorité se sont mis d’accord sur un point. Si on a choisi de vivre et de s’engager avec une personne c’est que cet engagement vient avec ses avantages. Mais aussi, ses inconvénients.

En outre, de nombreuses femmes ont montré qu’elles répondent toujours présentes quand leurs maris se trouvent dans le besoin. D’autant plus que certaines estiment qu’il n’a même pas besoin de leur demander de l’aide. Ainsi, que chacune serait prête à vendre ses objets de valeur, dont ses bijoux. Et ce, si jamais elle voit son époux dans une situation critique côté finances.

Algérie : la femme algérienne loyale envers son mari

Par ailleurs, certaines estiment que cela dépend de comment elles sont traitées par le mari. Est-ce que la personne avec qui elles partagent leurs vies mérite d’être aidée ? Pour donner plus de détails, elles précisent que si dans le cas où c’est elle qui est dans le besoin est-ce qu’il serait prêt à l’aider ? Et à l’épauler ? Ou est-ce qu’il va l’abandonner ?

D’un autre côté, les hommes estiment qu’ils ne vont pas demander de l’aide de leurs femmes. Pour s’être engagé dans un mariage et fonder une famille, l’homme de la maison doit être capable de régler seul ses problèmes. Ou du moins il ne va pas demander de l’aide. Sauf si c’est elle qui va prendre l’initiative et se porter volontaire.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes