AccueilSociété et CultureFaits DiversLa femme d’un Algérien décédé en Angleterre veut bruler son corps

La femme d’un Algérien décédé en Angleterre veut bruler son corps

Algérie – Bab El Oued a été ébranlée par une terrible tragédie. Il s’agit de la perte de son fils Lamine Ouabri. En Angleterre depuis une quinzaine d’années, le regretté Algérien a rendu son âme dans un accident de route, sa femme a donc voulu bruler son corps selon ses traditions à elle. Voici ce qui s’est passé ensuite.

C’est un événement douloureux qui vient de secouer la famille Ouabri à Beb El Oued. En effet, les Ouabri viennent de perdre leur fils Lamine, surnommé Omar suite à un accident de route tragique à Londres. Désastreusement, et comme l’indique le proverbe français, un malheur n’arrive jamais seul. Effectivement, la famille endeuillée risque de ne pas pourvoir faire ses adieux au défunt. Et ce, puisque Khyati Joshi, la femme de cet Algérien en Angleterre depuis quinze (15) ans veut bruler son corps selon les traditions et rituels indiens.

Ainsi, la famille du regretté a décidé d’appeler publiquement les autorités algériennes pour intervenir afin de leur rendre justice. À cet effet, les Ouabri ont demandé au gouvernement algérien de rapatrier leur fils pour l’enterrer dans la terre natale. C’est dans une vidéo relayée sur les réseaux sociaux que la famille a fait le choix de faire entendre sa voix.

« Je veux voir mon fils devant moi », pleure la mère de défunt. Son père, quant à lui, souhaite la même chose, « c’est votre fils comme il est le nôtre », a-t-il ajouté. « Aidez-nous à faire retourner le corps de mon frangin », a demandé Réda, le frère de Lamine dans la même vidéo. 

https://youtu.be/Dc536dIVNDY

C’est un deuil impossible pour les Ouabri

Les Algériens vivant en Angleterre ont fait un bel exemple de solidarité. Ces derniers se sont mobilisés pour soutenir la famille endeuillée qui souhaite revoir son fils pour une dernière fois. Ils ont donc fait plusieurs sit-in devant le lieu de travail de la femme d’origine indienne en lui demandant de ne pas incinérer le corps de Lamine Ouabri. C’est en tout cas ce qu’a indiqué le site d’informations Visa-Algérie. 

Ensuite, une campagne de financement a été créée sur le site web GoFundMe dont le but est de collecter des fonds suffisants à engager un avocat pour défendre la famille Ouabri. Cette dernière veut empêcher la crémation du corps de son fils Lamine Ouabri. Ladite campagne, lancée pour financer le rapatriement du regretté a permis le recueil de 37.000 euro.

Selon le site francophone, la veuve Khyati Joshi qui refuse catégoriquement de communiquer avec la femme de son défunt mari Algérien a cependant fini par accepter de ne pas bruler le corps de Lamine. Toutefois, elle n’a pas cédé à l’idée de l’enterrer en Angleterre. Ainsi, et malgré le souhait de la famille Ouabri, le regretté dit Omar, ne sera donc pas enterré dans son pays natal l’Algérie mais en Angleterre. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes