AccueilScoop et PeopleFella El Djazairia implore le pardon des Algériens

Fella El Djazairia implore le pardon des Algériens

People – La diva algérienne, Fella El Djazairia, présente ses excuses aux Algériens. Mais pour quelle raison ? retrouvez la réponse à cette question dans les quelques lignes qui suivent.

Fella Ababsa, alias Fella El Djazairia, fille d’Abdelhamid, célèbre auteur-compositeur-interprète également connu pour sa chanson « Hiziya Benguitoun », s’est excusée auprès des Algériens pour s’être emportée en traitant certains d’entre eux de lâches. Les curieux, ne ratez surtout pas les détails que nous exposons dans la suite de ce passage.

En effet, Fella El Djazairia implore le pardon des Algériens. L’artiste soixantenaire est apparue à fleur de peau sur son réseau social Instagram. Elle en a profité pour passer un message à son public algérien. Elle a tenu à s’excuser auprès de ses admirateurs pour « les propos récents qui dépassent sa pensée, formulés sous l’emprise de la colère ».

La star adulée au Moyen-Orient a confié passer par des moments difficiles qui la poussent parfois à adopter un comportement maladroit et mal intentionné qui n’est pas le sien. Effectivement, celle qu’on surnomme « Seltanet El Tarab » a tenu, ces derniers jours, des propos jugés par beaucoup « peu élégants et grotesques ».

Toutefois, aujourd’hui, l’interprète de « Ya tayeb el galb », et avec du recul, semble regretter ses déclarations polémiques. Dans son message, et d’après ses dires, elle ne voulait « blesser ni offenser qui que ce soit par ses mots ». C’est ce qu’a révélé la jolie Fella, reconnaissant « son erreur » et exprimant son profond regret au peuple algérien.

 

L’incroyable talent de la famille Ababsa 

Il faut dire que la chanteuse algérienne n’a pas fait d’apparition depuis un moment. Rappelons d’ailleurs que la diva avait mis fin à sa carrière artistique en 2018. Celle que le public décrit comme étant « la reine de la chanson arabe » avait pris cette sérieuse décision après mûre réflexion.

Issue d’une famille d’artistes, un père chanteur du Sahraoui algérien et une sœur fervente défenseure de la chanson traditionnelle et populaire, qui n’est autre que la regrettée Naïma, la musique fait une partie intégrante au sein du clan Ababsa.

Fella, de son côté, a fait son entrée dans la cour des grands dès son plus jeune âge. Elle s’est produite dans plusieurs pays du Moyen-Orient. Soit entre autres le Liban, l’Irak et l’Égypte. En 2018, elle se retire définitivement de la scène artistique.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes