AccueilFootFAF : les grandes lignes du nouveau contrat de Belmadi

FAF : les grandes lignes du nouveau contrat de Belmadi

Foot – Au cœur de nombreuses rumeurs concernant la prolongation de son contrat, Belmadi a signé un nouveau contrat avec la FAF. Découvrez les grandes lignes de ce contrat, plus bas.

Alors que l’équipe d’Algérie est absente de la Coupe du Monde 2022, Djamel Belmadi renouvela-t-il son contrat avec la FAF ? Effectivement, pour le grand plaisir des fans, le sélectionneur national a officiellement renouvelé son contrat avec la fédération en question. Ainsi, Belmadi a décidé de poursuivre l’aventure à la tête de la barre technique des Verts.

Il convient de souligner que le sort du coach au sein de l’équipe nationale a fait l’objet d’une énorme controverse. De quoi mettre fin à cette polémique à travers la prolongation du bail jusqu’à la Coupe du Monde 2026. En fait, le contrat englobe certaines lignes majeures et précises. Notamment porter la sélection nationale à la demi-finale de la CAN 2024 en Côte d’Ivoire.

Le roi des Fennecs aura également pour objectif la qualification pour la prochaine Coupe du Monde 2026. Si la FAF et Belmadi n’ont pas divulgué le salaire négocié, des sources sûres ont dévoilé le salaire convenu. Il s’agit en effet du même salaire que celui après son retour de la CAN 2019 en Égypte. C’est ce qu’a révélé le média El Khabar.

L’arrivée de nouveaux éléments à l’Équipe nationale

Malgré les rumeurs et les polémiques, la FAF et le ministère de la Jeunesse et des Sports ne cessent de soutenir Belmadi. Il faut dire que tout le monde espère que le leader, Riyad Mahrez et ses coéquipiers pourront progresser et remettre l’équipe sur les rails. Et ce, suite à la défaite anticipée des Verts pendant la CAN au Cameroun.

Si Belmadi est conscient de la complication de la mission, il prévoit déjà de faire venir de nouveaux éléments au sein des Verts. Cette décision intervient après que certains joueurs aient manifesté leur intérêt pour la sélection nationale. Pour preuve, certains ont d’ores et déjà changé leur nationalité sportive. Et ils seront présents au stage qui se tiendra en mars prochain.

En somme, c’est ce que révèle une source proche de la FAF, selon ledit média. L’Équipe nationale a certes fait un long chemin jusqu’à l’atteinte de la CAN 2024, mais la mission ne sera pas simple. Cela revient à l’amélioration du niveau des équipes africaines qui s’en sortent pas mal au cours de la Coupe du Monde actuelle, selon El Khabar.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes