12.9 C
Alger
12.9 C
Alger
jeudi, 29 février 2024
- Publicité -
AccueilFootFAF FIFA : les détails du sort de la plainte sur le...

FAF FIFA : les détails du sort de la plainte sur le match Algérie Cameroun révélés par un journaliste de beIN

Publié le

- Publicité -

Foot – Un journaliste de beIN SPORTS a révélé de nouveaux détails concernant la plainte de la Fédération algérienne de football (FAF) déposée auprès de la FIFA au sujet du match Algérie – Cameroun. Retrouvez toute l’information ce samedi 12 novembre 2022 !

L’ancien Bureau fédéral a-t-il nourri des faux espoirs aux supporters des Fennecs ? À en croire, Yacine Benlamnouar, pensionnaire du réseau qatari beIN SPORTS, la FAF n’a pas déposé sa plainte sur le match Algérie – Cameroun dans les délais exigés par la FIFA. Le journaliste algérien a, en effet, fait davantage de révélations via son compte Facebook. Elles risquent de faire beaucoup de bruit dans les heures à venir. 

Dans le détail, il a expliqué que l’instance mondiale exige que la plainte soit soumise par écrit à son commissaire dans les deux heures qui suivent la rencontre. Les concernés doivent ensuite envoyé la protestation par e-mail. Cela au Secrétaire général de la FIFA.

- Publicité -

Dans le cas contraire, elle sera ignorée, fait-il en outre savoir. Chose, qui selon le même spécialiste de football, s’est produite avec la plainte de la FAF. Il a indiqué à cet effet que la FIFA a rejeté le recours de la faîtière du ballon rond Dz dans sa forme. 

En retraçant la chronologie du dossier que l’instance fédérale algérienne a conçu, il a fait savoir que cette dernière avait outrepassé cette étape. Elle a envoyé, explique-t-il, un rapport écrit le lendemain du duel controversé. Soit le 30 mars dernier. Benlamnouar a souligné que le dossier proteste notamment l’arbitrage du Gambien Bakary Gassama.  

Algérie – Cameroun : la suite des révélations de Yacine Benlamnouar 

Par ailleurs, le journaliste algérien a ensuite souligné que la FIFA avait envoyé la plainte en question à la commission de discipline. Elle a informé la partie plaignante (la FAF) qu’elle tranchera sur cette affaire le 21 avril.

- Publicité -

Date durant laquelle elle avait condamné l’Algérie à une amende de 3.000 francs suisses. De l’avis du même locuteur, la fédération internationale de football s’est appuyée sur le rapport de l’arbitre et du commissaire du match pour prononcer cette contravention. 

En poursuivant sa déclaration, Benlamnouar a donc affirmé que « la question du match est officiellement terminé ». « Il n’y a plus de dossier ni d’affaire. Le dossier de l’Algérie n’était pas lourd », juge-t-il encore. Et à ce dernier de poursuivre : « C’était juste une narration des faits du match. S’en sont suivies des images et  vidéos que le monde entier a pu regarder à travers son écran ».  

Le journaliste a notamment publié des images d’une partie du rapport technique. Celui que la FAF a présenté. Il a expliqué que ce dernier se termine par le choix de l’un des trois niveaux pour évaluer la performance d’un arbitre. L’instance algérienne avait donc classé celle de Gassama comme discutable. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -