AccueilÉconomieExportations hors hydrocarbures Algérie : une liste de 10 produits prioritaires pour...

Exportations hors hydrocarbures Algérie : une liste de 10 produits prioritaires pour 2023

Algérie – On vous dévoile, dans cette nouvelle édition du mercredi 23 novembre 2022, la liste des 10 produits prioritaires en ce qui concerne les exportations hors hydrocarbures. Alors, ne bougez pas ! 

Le gouvernement en Algérie et les organisations patronales algériennes préparent un plan pour réaliser un montant des exportations hors hydrocarbures équivalant à 10 milliards de dollars en 2023. Sachant qu’il est question d’une liste de 10 types de produits prioritaires. Ce qui se concrétisera en organisant des expositions nationales pour se coordonner entre les exportateurs et en participant à des salons étrangers pour introduire le produit algérien. 

Et par conséquent, établir et organiser le plus grand nombre de conseils d’affaires, dans le cadre d’un programme spécial de diplomatie économique. Cela, dans le but de rechercher de nouveaux clients pour les produits algériens, et organiser des journées d’étude et des séminaires de formation pour surmonter les difficultés pour ceux qui s’intéressent à l’exportation.

Ce n’est pas tout ! Le programme contient également l’approbation de nouveaux projets d’investissement avec un partenariat étranger. Ceux-ci permettront de réaliser un nombre important d’exportations. En plus d’un programme spécial pour l’exportation de voitures qui devrait être installé en Algérie dans les semaines à venir. C’est ce dont nous informe le quotidien arabophone Ennahar dans son récent numéro. 

Quelle est la liste de ces 10 produits prioritaires ?

Ainsi, et selon la même source, il est question de fer, de ciment, de clinker (un constituant du ciment). En plus de produits alimentaires. Tels que certains fruits et légumes. C’est loin d’être fini. Cette liste des produits prioritaires destinés aux exportations hors hydrocarbures en Algérie comprend aussi le verre, l’électroménager.

Et les célèbres dattes Deglet Nour. S’ajoutent à eux, le phosphate, les engrais. En plus de nouveaux autres matériaux pouvant être inclus à partir de l’année 2023. C’est ce dont a fait état le quotidien susmentionné. 

Vous l’aurez compris, l’année prochaine risque d’être très active pour l’économie algérienne en matière d’exportation hors hydrocarbure. Ce qui donnera un nouveau souffle à la situation économique Dz qui, à l’instar d’autres pays dans le monde, a souffert pendant deux longues années et pas qu’un peu de la crise sanitaire de la Covid-19.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes