Les exportations de France en Algérie en baisse en 2021

Algérie – Les échanges commerciaux entre la France et l’Algérie ont enregistré une baisse en 2021, notamment les exportations depuis l’Hexagone. Retrouvez plus de détails dans l’édition qui suit. 

En effet, selon les statistiques officielles françaises, les échanges commerciaux entre la France et l’Algérie, plus précisément les exportations ont reculé durant cette année 2021. La visite du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères français, Jean-Yves Le Drian pourrait qui sait donner un nouveau souffle aux relations bilatérales et donner une nouvelle dynamique aux échanges économiques entre les deux pays. 

Effectivement, les chiffres avancés par la Banque de France concernant les échanges commerciaux entre l’Algérie et la France font état d’une baisse de 2 % pour le premier semestre de l’année 2021. C’est par rapport à la même période de l’année 2020. Pour cause du ralentissement économique lié à la crise sanitaire actuelle. 

Les exportations depuis la France ont reculé de 17,5 % avec 1,9 milliard d’euros de biens. Alors que les exportations depuis l’Algérie vers la France constitués essentiellement d’hydrocarbures vont en hausse. Avec plus de 1,7 milliard d’euros atteignant un taux de 22,5 %. Cela grâce à l’augmentation du prix du pétrole

Les exportations françaises vers l’Algérie en chute libre 

Tandis que les importations algériennes depuis la France ont baissé notamment dans les importations de produits agricoles. Cela de 57 %. À 412 millions d’euros. Mais aussi les produits pharmaceutiques de 24% à 171 millions d’euros. Le quotidien francophone Liberté en parle dans son édition d’aujourd’hui que nous vous reprenons ici.

En outre, les exportations en provenance de la France vers l’Algérie en matériel de transports ont connu une augmentation de 61 %. Avec un total de 366 millions d’euros. Il est également question d’augmentation des ventes de véhicules automobiles avec un pourcentage de 24 %. Soit 301 millions d’euros.

S’agissant des investissements direct français en Algérie, la même source indique qu’en 2016, ils avaient atteint 64 millions d’euros. En 2017, 182 millions d’euros 283 millions d’euros en 2018. En revanche en 2019, les investissement français étaient en recul de 127 millions d’euros. Alors qu’en 2020, ils avaient atteint un niveau positif de 93 millions d’euros.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes