AccueilÉconomieÉnergieExportation de gaz vers la France : l’Algérie va-t-elle hausser de 50...

Exportation de gaz vers la France : l’Algérie va-t-elle hausser de 50 % la quantité expédiée ?

Énergie – L’Algérie envisage-t-elle de hausser la quantité de l’exportation de gaz vers la France ? Une question à laquelle nous allons répondre dans les lignes qui suivent. 

Durant sa visite de travail en Algérie, le président de la République française, Emmanuel Macron, a signé plusieurs accords avec son homologue algérien, Abdelmadjid Tebboune. Dès lors, une question revient avec insistance : l’Algérie compte-t-elle procéder à l’augmentation du volume de l’exportation de gaz vers la France ? Réponse tout de suite. 

En effet, l’Algérie prévoit d’augmenter les livraisons de cette énergie à destination de la France. La hausse en question est estimée à 50 %. Il s’agit là de ce qu’a rapporté, ce dimanche 28 août 2022, le média français Europe 1. En revanche, aucune confirmation officielle n’a été communiquée pour l’instant. 

Selon la susdite source médiatique, la France et l’Algérie devront signé dans les prochaines un accord. Et ce, en vue de sceller la hausse de la fourniture de gaz algérien à la France. Ce n’est pas tout ! Si vous êtes curieux de savoir plus de détails sur cet accord franco-algérien, qui faut-il le rappeler n’a pas encore été officialisé, nous vous invitons à lire la deuxième partie de ce numéro.  

Visite d’Emmanuel Macron en Algérie : voici tout ce qu’il faut savoir sur les exportations de gaz algérien vers la France

Il convient de noter que les exportations de gaz algérien représentent seulement 8 % du total d’importation de la France. La possibilité d’une augmentation de 50 % permettra donc au gouvernement français de se détacher complètement des hydrocarbures russes. 

À l’issue de la visite officielle du président Emmanuel Macron en Algérie, Catherine MacGregor, patronne du groupe industriel Engie, a rencontré le ministre algérien de l’Énergie et des mines. En plus du patron du géant algérien de l’exploitation de pétrole et de gaz, Sonatrach. Ensemble, ils ont alors évoqué la question énergétique entre a France et l’Algérie. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes