21.9 C
Alger
21.9 C
Alger
mardi, 21 mai 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieExploitation d'or en Algérie : Voici le nombre de permis accordés

Exploitation d’or en Algérie : Voici le nombre de permis accordés

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le ministère des Mines a accordé pas moins de 218 permis d’exploitation d’or aux jeunes de Tamanrasset et d’Illizi dans le sud du pays.

La mise en œuvre du plan d’exploitation d’or en Algérie a commencé. En effet, lors de son passage sur les ondes de la radio chaîne III ce lundi 15 février, le chef de projet minière et artisanale au ministère des Mines, Samir Bouzar Saâidi, a annoncé que son département a accordé des permis d’exploitation d’or à des jeunes du Sud du pays.

En tout, pas moins de 218 permis d’exploitation d’or ont été accordés par le ministère des Mines aux jeunes de Tamanrasset et d’Illizi. Cette démarche, selon le même responsable; vise à substituer l’exploitation « artisanale » et « légale » à l’exploitation « anarchique et illicite » entamée par des étrangers et des algériens.

- Publicité -

Bouzar Saaidi poursuit, en expliquant que cette stratégie a pour but, à court terme, d’absorber le chômage dans le Sud du pays; notamment en permettant de créer au moins 1200 postes d’emploi directs et d’augmenter la production d’or à 250 kgs/an, tout en luttant contre l’exploitation illicite de l’or en Algérie.

Exploitation de l’or en Algérie : « L’objectif à atteindre : 500 kg de production aurifère », promet Arkab

Lors de son allocution, le 13 février dernier, au forum du quotidien Echaab, le ministre des Mines, Mohamed Arkab a annoncé que l’objectif fixé par son département était d’atteindre une production de 500 kg d’or/an.

Dans ce sens, le premier responsable du secteur des mines en Algérie a précisé que l’octroi de licences minières d’exploitation d’or viendra fortifier la production aurifère nationale et couvrir la demande sur ce métal précieux.

- Publicité -

La quantité d’or produite en Algérie en 2020 connue

La production de l’or en Algérie a atteint 58 kg en 2020, dont 17 kg ont été récupérés dans le cadre des opérations menées par l’Armée nationale populaire (ANP) pour la récupération du brut pillé.

Le ministre des Mines, Mohamed Arkab a en outre révélé l’existence d’un stock national d’or souterrain considérable estimé à 124 tonnes. Ce stock potentiellement exploitable se trouve particulièrement dans les wilayas de Tamanrasset et d’Illizi.

Il cite en outre la mine d’Amesmessa, dont les réserves en or dépassent 45 tonnes. Toutefois, cette dernière fait face à des problèmes techniques qui empêchent d’atteindre la profondeur exigée.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -