Un expert fait la liste des trésors cachés de l’Algérie

Algérie – L’économiste, Abdelkader Soleimani, a fait la liste des trésors cachés de l’Algérie. Cette dernière recèle selon lui une richesse considérable. On vous dit tout ce mercredi 7 septembre 2022.

L’Algérie recèle de nombreux trésors cachés, et c’est l’économiste Abdelkader Soleimani qui en a fait la liste. Une nomencalture qui a été publiée par le site El Khabar. En effet, le sol de l’Algérie contient 39 minéraux classiques ainsi qu’un stock important de minéraux rares. Ces minéraux nécessitent, cependant, une parfaite maîtrise des technologies d’extraction et de raffinage.

L’expert a expliqué que certains de ces minéraux sont toxiques. Et le processus de transformation de l’état de poussière à celui de lingot requiert des compétences et des moyens technologiques. Mais avant tout cela, des enquêtes sur le terrain et une cartographie précise de leur position doit être établie. Dans le détail, les métaux des terres rares sont au nombre de 17 sur le tableau périodique.

Par ailleurs, les minéraux des terres rares sont récemment revenus sur le devant de la scène après l’intérêt manifesté par le président français. Emmanuel Macron a, en effet, envisagé un partenariat avec l’Algérie pour le développement et l’exploitation de ces terres rares en Algérie.

Algérie : Les terres rares de plus en plus convoitées

Il faut savoir que ces minéraux entrent dans la fabrication de nombreux produits. Tels que les batteries et les smartphones. La Chine détient pour le moment le monopole de leur exploitation et production. À ce propos, le président Abdelmadjid Tebboune a donné des directives pour recenser et déterminer les capacités réelles du pays afin d’attirer les investissements.

En outre, l’Algérie devra mettre en place des usines de raffinage et de transformation pour exploiter ces minéraux. À l’instar de Ghar Djebilet. Ces usines permettront de créer des emplois et de réaliser un développement durable. Il faudra aussi créer, selon l’expert, des partenariats avec des pays expérimentés dans le domaine qui partageront leur expérience et formeront les Algériens à ces nouveaux métiers.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes