19.9 C
Alger
19.9 C
Alger
jeudi, 23 mai 2024
- Publicité -
AccueilActualitéL'exclusion de l'Algérienne Imane Khelif libère la voie à la Marocaine Khadidja...

L’exclusion de l’Algérienne Imane Khelif libère la voie à la Marocaine Khadidja El Mardi

Publié le

- Publicité -

Sport – Profitant du forfait « rocambolesque » de la boxeuse algérienne, Imane Khelif, la Marocaine Khadidja El Mardi s’est offert la médaille d’or des Championnats du monde de boxe féminine. On vous en dit plus dans la suite de cette édition.

Tant attendue par ses fanatiques, la boxeuse Dz n’a finalement pas pris part à la finale du Championnat mondiale de boxe féminine. Elle a été contrainte de déclarer forfait « pour des raisons médicales ». D’ailleurs, l’exclusion de l’Algérienne Imane Khelif a libéré la voie à la Marocaine Khadidja El Mardi. Celle-ci a, en effet, offert au Royaume chérifien la médaille d’or au tournoi sportif organisé en Inde.

Candidate au titre de championne du monde de la boxe féminine dans la catégorie des 66 kg, la jeune pugiliste a vu son rêve s’évaporer. En débit de sa performance remarquable tout au long de la compétition, la fédération internationale de boxe (IBA) n’a pas permis à Imane Khelif de disputer la finale. Si cette décision est perçue comme une « injustice » pour de nombreux Algériens, elle n’aurait pas manqué de réjouir ses adversaires.

- Publicité -

Notamment, la boxeuse trentenaire Khadidja El Mardi qui a tiré profit de la décision de l’IBA. Celle-ci aurait joué un rôle prépondérant dans la consécration de l’ambassadrice de la boxe marocaine. Khadidja s’est débarrassée, suite à l’exclusion de la vice-championne 2022, d’une concurrente de taille. Enchaînant les victoires, l’athléte Dz ne lui aurait laissé que peu de chance de rafler le prestigieux titre.

Le Maroc derrière la disqualification de Imane Khelif ?

Seule en scène, la native de Casablanca a été sacrée championne du monde des poids lourds à New Delhi. Cela, après avoir battu la Kazakhe Kungeibayeva Lazzat.

Il sied de noter que Imane Khelif s’est manifestée suite à sa mise à l’écart. Dans une séquence largement diffusée sur les médias sociaux, elle a dénoncé un « complot ». L’Algérienne a visé deux (2) patries sans les nommer. Cependant, de nombreux experts de cette discipline sportive ont estimé qu’il s’agirait bien de l’Empire marocain.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -