22.9 C
Alger
22.9 C
Alger
mercredi, 19 juin 2024
- Publicité -
AccueilGuide VoyagesÉtudier au Canada : Voici les démarches pour les Algériens

Étudier au Canada : Voici les démarches pour les Algériens

Publié le

- Publicité -

Algérie / Canada – Vous rêvez d’étudier à l’étranger mais vous ne savez pas comment faire ou par quoi commencer ? On le sait, passer du rêve à la réalité s’avère très compliqué pour les étudiants Algériens, mais Dzair Daily est là pour vous expliquer toutes les démarches pour réaliser ce rêve et étudier au Canada.

À la recherche d’un milieu de recherche créatif et un enseignement de qualité, plusieurs étudiants partent étudier à l’étranger. Ainsi, et comme chaque début de l’année, ce sont nombreux à s’interroger sur les démarches à entreprendre pour étudier au Canada, cependant, les étapes à suivre pour les Algériens ne sont pas compliquées comme l’estiment certains. Mais si les démarches sont longues, c’est parce que ce projet à la fois personnel et professionnel en vaut la peine, il vous ouvre la voie vers la pluridisciplinarité et l’interculturalité.

Pour ce qui est coût d’études, les Algériens paient le même montant d’études que des étudiants étrangers. Toutefois, le montant n’est pas fixé et il varie d’un établissement à une autre. Selon le site d’information Actualité Canada, le coût est estimé à 10.000 $ la session. Cela va sans dire, pour connaître le prix exact, il faut se rendre au site de l’établissement et à la fiche de la formation et jeter un coup d’œil avant de commencer. Passant maintenant aux étapes. 

- Publicité -

C’est parti et bien parti ! La première étape est une affaire d’appellation ou plutôt d’équivalence. C’est simple. Les étudiants algériens souhaitant entamer les démarches pour étudier au Canada doivent prendre connaissance de la différence du système éducatif canadien de celui algérien. Pour plus de détails, les trois (03) ans d’études en Algérie, ou la licence est au Québec un Baccalauréat 1er cycle. Le master en Algérie, quant à lui, est une maîtrise dans le système québecois. Notons par ailleurs que certaines formations exigent un test de langue. 

Faire le bon choix de formation

Deuxièmement, choisir un programme d’études et un établissement d’enseignement. C’est là, à cette étape que la motivation personnelle jouera son rôle. Il est à noter, que pas toutes les universités, ou écoles proposent la formation qui vous tient tant au cœur. Les établissements au Canada se spécialisent dans un seul domaine. Ainsi, vous n’avez qu’à retrousser vos manches, ouvrir plusieurs onglets sur votre navigateur et surfer à la recherche d’un programme adéquat qui reflète vos motivations et convient l’aboutissement logiques de vos études. Une fois trouvé, il est nécessaire de vérifier les conditions et les modalités d’admission afin de s’assurer que vous soyez le candidat idéal pour ledit programme.

Il s’avère nécessaire, sur ce stade-là de mettre le point sur la langue de spécialité utilisée par les établissement au vu de détailler le programme d’études. À cet effet, nous allons prendre quelques exemples pour vous aider à les comprendre. Un trimestre est une période de 15 semaines. Et il y en a trois (03) au Québec à savoir : le trimestre d’automne qui s’étale de septembre à décembre, le trimestre d’hiver de janvier à avril et enfin le trimestre d’été de mai à août.

- Publicité -

Chaque trimestre permet de suivre jusqu’à cinq (05) cours. Soulignons que chaque cours suivi vaut trois (03) crédits. Ainsi, chaque trimestre comprend 15 crédits. Et vous êtes le maître de vos choix, vous pouvez choisir ce qui vous chante à la tête en organisant les cours à votre façon. 

La demande d’admission et le certificat d’acceptation au Québec (CAQ) 

Après avoir choisi un programme d’études, le moment de prononcer votre choix et remplir votre demande d’admission est venu. Pour ce, il faut veiller au grain afin de ne pas commettre d’erreurs. La demande se fait en ligne et en quelques clics, vous allez après devoir payer les frais de traitement de dossier. Il va falloir également vérifier les dates limites de dépôt de demande pour ne pas rater ce rendez-vous. 

Une fois que vous avez déposé la demande d’admission et que vous avez reçu un avis favorable, l’université ou l’école devra vous envoyer une lettre d’admission. Cette dernière reçue, vous auriez besoin de demander un certificat d’acceptation au Québec, le CAQ. Ainsi et si vous répondez aux conditions requises, un CAQ sera délivré à votre nom. La demande se fera sur ce site  et la procédure est simple et ne prend que trois mois. Primo, création d’un compte. Secundo, téléchargement de vos documents en français et tertio paiement de frais. Et vous recevrez après votre certificat par poste. 

Il est grand temps pour vous de passer du rêve à la réalité 

Vous avez reçu votre CAQ ? Il est temps de demander un permis d’études. Ce dernier vous donne l’autorisation de franchir le sol canadien. Pour se faire, vous allez devoir créer un profil sur ce site. Et pour une nouvelle fois, vous allez devoir attendre trois (03) mois ou moins. En cas d’acceptation, vous recevrez une lettre de présentation. Cette dernière vous permettra d’obtenir le permis d’études une fois au Canada

Le temps est venu pour chercher un appartement qui convient votre budget et le jour J approche. Sur ce, le même média canadien indique que de nombreuses universités proposent des résidences étudiantes à des prix accessibles. Pour votre départ au Canada, il faut s’assurer d’avoir pris tous les documents nécessaires afin d’éviter tout type de problèmes. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -