20.9 C
Alger
20.9 C
Alger
lundi, 24 juin 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantÉtudiants Algériens en France : Les témoignages sur la précarité se multiplient

Étudiants Algériens en France : Les témoignages sur la précarité se multiplient

Publié le

- Publicité -

France – Avec le confinement mis en place le mois dernier, nombreux sont les étudiants algériens en France qui se retrouvent de ce fait dans l’incertitude et la précarité. On vous présente quelques témoignages. 

En effet, avec la crise sanitaire qui se profile ces derniers temps. Le président de l’hexagone s’est retrouvé contraint à renouveler le confinement. Rappelons-le, les habitants français vivent actuellement un deuxième confinement depuis un peu plus d’un mois déjà. Pour être plus précis, cette mesure a débuté le 30 octobre dernier, jusqu’au 15 décembre prochain. Ce reconfinement n’a bien évidemment arrangé en rien la situation des étudiants algériens en France. Ces derniers étant déjà en difficulté avant même la pandémie du Coronavirus.

Pour mieux illustrer les faits, nous avons rapporté des propos d’un jeune étudiant algérien du quotidien francophone El Watan. Cet étudiant est Massinissa Bourouih, fraîchement diplômé de la faculté d’informatique de l’Université Rennes 1. Il a déclaré que : «C’est juste intenable en France ! », car selon lui : «Déjà qu’ils galéraient sans la Covid-19. Et là, c’est encore pire. À cause du confinement, non seulement ils n’ont pas suivi de cours mais aussi ils n’ont pas pu travailler afin de subvenir convenablement à leurs besoins basiques (nourriture, logement, etc.). »

- Publicité -

L’universitaire a ajouté que : «Cette dure réalité était subie par nos étudiants avant la pandémie. Or, avec le premier confinement, tout a été bloqué sur le plan administratif et le marché du travail destiné aux étudiants s’est arrêté. », a-t-on rapporté du quotidien sus-cité. Il est important de noter que les étudiants étrangers en France subvenaient à leurs besoins avec des petits boulots, comme serveurs, babysitteurs ou vendeurs. Ils se retrouvent par conséquent privés de leur gagne-pain suite au confinement qui est directement lié à la pandémie du Coronavirus.

La situation est alarmante, un enseignant qui travaille à Paris lance un appel à l’aide

Sofiane Guerdou, enseignant et interprète établi à Paris est témoin de la galère des étudiants algérien en France. Il a pris l’initiative de lancer un appel à l’aide aux services consulaires d’Algérie. L’interprète a préféré mener sa mission à bien et ne s’est pas limité à dénoncer la souffrance des étudiants seulement. Il a eu la bienveillance de suggérer des potentielles solutions afin de remédier au problème en question. C’est en tout cas ce qu’a rapporté le quotidien francophone.

Dans ce contexte l’enseignant a notamment proféré que : «Il devient urgent pour les autorités algériennes en France de mettre en place une cellule de crise pour recenser tous nos étudiants précaires et en détresse afin de leur proposer des aides financières sous forme d’allocation ou de crédit sans intérêt. ». Le professeur a également proposé de créer une plateforme sur internet en veillant à la partager sur les réseaux sociaux. Selon lui cette formalité est primordiale pour diffuser l’information au plus grand nombre d’étudiants, rapporte le quotidien francophone. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -