Été 2022 : meilleur approvisionnement en eau des grandes villes en Algérie cette année

Algérie – Une nette amélioration a été constatée quant au remplissage des barrages en eau potable au niveau des grandes villes en Algérie durant la période d’été de cette année 2022. Retrouvez tous les détails, dans la suite de cet article du mardi 31 mai 2022.

En effet, après une série de perturbations dans l’approvisionnement d’eau enregistrée durant l’été 2021, les citoyens algériens expriment leur inquiétude. Celle relative à l’idée de revivre le même scénario cet été. À cet effet, un responsable auprès du ministère des Ressources en eau a tenu à rassurer les Algériens. Celui-ci a déclaré qu’un meilleur approvisionnement en eau sera assuré au niveau des grandes villes en Algérie durant la période de l’été 2022.

Dans le détail, Omar Bougueroua, inspecteur général du ministère des Ressources en eau et de la Sécurité hydrique s’est exprimé à ce sujet. Le locuteur a divulgué le niveau actuel de l’eau potable dans les barrages. Il a alors indiqué que le taux de remplissage a atteint 44,5 % de la capacité nationale de stockage de cet élément vital. Apprend-on d’El Watan.

Dans le même sillage, Bougueroua a révélé que le taux de remplissage des barrages de l’Ouest du pays s’est nettement amélioré. Il s’agit d’une augmentation de 25 % qui a été enregistrée par rapport à l’année dernière de 2021. Ajoutons à cela, les barrages de Taksebt, Douéra et Boukourdane, qui ont connu le même sort. À ce propos, l’intervenant a estimé que ces taux atteints sont « moyennement acceptables ».

Approvisionnement en eau : la suite des révélations d’Omar Bougueroua

Par ailleurs, le même responsable a déclaré que le remplissage des barrages s’inscrit dans le cadre de l’amélioration de la qualité de vie des citoyens algériens. Ainsi, cette situation va assurer une distribution d’eau au niveau d’Alger, de Constantine et d’Oran pour cet été.

De plus, Bougueroua a souligné dans sa déclaration que la capitale bénéficiera d’un taux plus élevé. La distribution d’eau pourra donc atteindre 80 % par jour. D’autre part, le responsable a souligné que les autorités concernées ont élaboré un programme d’urgence.

Celui-ci porte sur la réalisation de 600 forages. Et ce, au niveau des régions touchées par les interruptions dans l’approvisionnement en eau. En plus, de la mise en place d’un système de dessalement d’eau de la mer. À l’instar de la wilaya d’Alger, douze (12) autres wilayas du pays sont également concernées par ledit programme.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes