Les États-Unis annoncent le lancement un très grand projet en Algérie

Algérie – La sous-secrétaire d’Etat américain, Wendy Sherman, annonce le lancement d’un grand projet scientifique entre l’Algérie et les États-Unis dans cinq domaines très importants. Retrouvez plus de détails dans cet article du 11 mars 2022.

En effet, alors qu’elle est en visite en Algérie, la sous-secrétaire d’Etat américain, Wendy Sherman, s’est prononcée après avoir tenu une réunion stratégique avec le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, en indiquant qu’un grand projet scientifique sera très prochainement lancé entre l’Algérie et les États-Unis.

Au fait, la n°2 du Département d’Etat américain est arrivée en Algérie le mercredi 09 mars. Hier, s’est tenue une réunion stratégique avec le premier responsable du secteur pour évoquer de nombreux sujets. De ce fait, à la suite de cette rencontre, la diplomate américaine est revenue sur les points les plus importants lors d’une conférence accordée à la presse.

Wendy Sherman aurait parlé des efforts qui seront mis en œuvre de la part des deux pays pour faire avancer davantage cette relation bilatérale. Par conséquent, elle a évoqué le début d’un partenariat. Ce sera entre le Département d’Etat américain et le ministère des Affaires étrangères et le gouvernement algérien. Le projet en question donnera la possibilité à 120 membres du gouvernement d’avoir accès à des cours d’Anglais.

États-Unis : voici le projet qui se tiendra en Algérie 

En outre, la sous-secrétaire d’Etat américain était également fière d’annoncer le lancement d’un nouveau projet. Il s’agit également d’une initiative menée par le Département d’Etat et l’Université de Notre Dame. Ces dernies vont créer un nouveau centre de recherches. Ce sera en partenariat avec le ministère de l’Enseignement Supérieur.

Il sied de noter que ce pôle de recherches permettra aux professeurs, chercheurs et étudiants de travailler sur cinq (05) domaines critiques. Il s’agit des domaines de l’Intelligence artificielle, des Mathématiques appliquées. Mais aussi, ceux du Changement climatique et des énergies renouvelables, des Sciences pharmaceutiques et de la Santé et l’Agriculture.

Ce sera, comme l’a précisé Wendy Sherman, un moyen pour échanger les idées; et faire des partenariats sur des projets stratégiques. En plus du fait que de nombreuses entreprises du secteur privé pourront également bénéficier de ces différents partenariats. Cela, dans le but de renforcer la capacité de recherche de l’Algérie. Mais surtout créer des emplois dans les industries à forte croissance.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes