AccueilÉconomieÉnergieL’Espagne paye la facture de gaz la plus chère de son histoire

L’Espagne paye la facture de gaz la plus chère de son histoire

Énergie – Selon la déclaration d’un journal espagnol, l’Espagne a payé la facture de gaz la plus chère de son histoire. Dzair Daily rapporte pour vous plus de détails à ce propos dans l’édition de ce dimanche, 21 août 2022. 

Le journal espagnol, L’information, a déclaré que la facture de gaz de l’Espagne en 2022 est la plus chère de toute son histoire. En effet, celle-ci peut dépasser les 30 milliards d’euros d’ici à la fin de l’année. Soit une augmentation de plus de 300 % par rapport à 2021. Il s’agit là de ce que rapporte le média Echorouk dans son quotidien arabophone.

Il convient de noter que l’Espagne importe une grande partie de son gaz depuis l’Algérie. Et ce, via le gazoduc Medgaz, qui relie les installations algériennes de Béni Saf jusqu’au port d’Almería en Espagne. Tout en passant sous la mer Méditerranée. Dans le détail, la même source a précisé que les autorités concernées ont importé du gaz naturel pour une valeur de 12 milliards et 315 millions d’euros. 

Cela, au cours des premiers mois de cette année. Effectivement, c’est une augmentation de 328 % par rapport à 2021 de la même période. Par ailleurs, le chiffre total pourrait s’élever à 40 milliards d’euros par an à partir de cette année, indique la susdite source médiatique. Sans oublier, les frais supplémentaires relatifs aux importations du gaz. À savoir, des taxes et des entretiens. Ces derniers s’élèvent entre 5.500 et 7.000 millions d’euros.

Importations énergétiques de l’Espagne : plus de détails

À noter que si le gaz dépasse les 40 milliards d’euros, l’importation de pétrole et de charbon ne fera qu’alourdir la facture des charges du pays. En effet, l’Espagne a importé des produits énergétiques pour une valeur de plus de 43 millions d’euros, en seulement six (6) mois. Soit une augmentation de 140 % en une année.

En outre, la valeur enregistrée cette année représente la totalité des importations énergétiques de toute l’année 2021. En conséquence, cela a entraîné un déficit de la balance commerciale. Ce qui équivaut à plus de 25.000 millions de dollars au cours des six premiers mois de 2022.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes