AccueilÉconomieL’Espagne en crise à cause du conflit avec l’Algérie

L’Espagne en crise à cause du conflit avec l’Algérie

Économie – L’Espagne subit les conséquence de son conflit avec l’Algérie, son secteur de la céramique est actuellement en crise. Dzair Daily vous en dit plus dans la suite de cet article du 2 septembre 2022.

L’Espagne est en crise en raison de son conflit avec l’Algérie. C’est en tout cas ce que prouve la demande d’aide au secteur de la céramique déposée auprès du gouvernement espagnol. Et ce, afin de minimiser les conséquences subies par le secteur en raison de la suspension des exportations vers l’Algérie. Il s’agit de ce que rapporte le quotidien arabophone Ennahar.

Pour rappel, le changement de position du gouvernement espagnol sur la question du Sahara occidental a provoqué une crise diplomatique entre les deux pays. Et la rupture du traité d’amitié entre l’Algérie et l’Espagne. L’Algérie n’importe plus de céramique de l’Espagne, causant à cette dernière un manque à gagner important car ce secteur a une importante place économique dans le nord du pays.

À ce propos, la porte-parole de Compromís per Almassora a indiqué que des centaines d’emplois dépendent de l’industrie du carrelage. Et que le gouvernement doit intervenir et mettre en œuvre une stratégie pour maintenir l’activité du secteur et lutter contre cette situation.

Espagne : les lourdes conséquences du conflit avec l’Algérie

Par ailleurs, la même intervenante exhorte le ministère de l’Économie espagnol à intervenir et à fournir une assistance aux entreprises de fabrication de carrelage en difficulté. Ces dernières étant durement touchées par la rupture des relations entre l’Espagne et l’Algérie. Il est à noter que 90% des carreaux de céramiques exportés sont produits dans le nord du pays.

La production de carreaux de céramique joue un rôle important dans la création d’emplois et ce secteur représente 14,4% du PIB à Valence et plus de 20% dans la province de Castelo. C’est la troisième industrie espagnole qui apporte le plus grand excédent commercial à l’État espagnol. Et outre le secteur de la céramique, le secteur énergétique pâtit également du froid diplomatique entre l’Algérie et l’Espagne.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes