Espagne : 5.000 Marocains arrivent clandestinement à Sebta

Espagne – Des milliers de migrants marocains sont arrivés clandestinement aux frontières de l’enclave espagnole Sebta. Ce qui a suscité une réaction immédiate des autorités espagnoles qui se sont empressées à renvoyer les migrants clandestins chez eux.  

En effet, c’est l’événement qui, depuis ces dernières heures, fait les gros titres de nombreux médias internationaux. Et pour cause, il s’agit là du plus grand mouvement de migration clandestine jamais connu dans le pays d’Europe méridionale. Dans le détail, près de 5.000 Marocains se sont déplacés à destination de la ville située dans le territoire de l’Espagne, à savoir la ville de Sebta ou également connue sous le nom de Ceuta.

L’opération a donc été tenue par de nombreux migrants marocains entre la période allant de la nuit du lundi à la matinée du mardi 18 mai 2021. Ce qui a, sans grand étonnement, interpellé les forces de l’ordre espagnoles. Sachant que la marée humaine provenant de différentes plages marocaines à destination de Sebta était, en fait, constituée d’environ 1.000 mineurs. Cela en plus de quelques femmes accompagnées de leurs enfants. 

La distance n’étant pas très importante entre la ville espagnole et les frontières marocaines ; certaines personnes se sont risquées à migrer en nageant. Tandis que d’autres préféraient être plus « méfiants » et se sont déplacés à l’aide de barques ou de bouées gonflables en caoutchouc. C’est en tout cas ce que rapporte le média en ligne Echorouk dans son édition de ce mardi 18 mai 2021.

Pourquoi des milliers de Marocains ont décidé de migrer en masse clandestinement vers Sebeta ?

Si ce mouvement de migration a créé de la confusion chez certains ; ce n’est toutefois pas le cas de tout le monde. Et pour cause, de nombreuses sources espagnoles se sont jointes et ont eu le même constat. Ainsi, ces dernières pensent à l’unanimité que ce geste fait, en fait, échos à un conflit diplomatique entre les deux (02) nations. 

Pour remettre le contexte, il est important de noter qu’à la fin du mois d’avril passé ; le pays européen a accueilli le chef des indépendantistes sahraouis du Front Polisario, Brahim Ghali. Ce déplacement avait pour motif de soigner ledit responsable en Espagne qui été atteint de la Covid-19. Ce qui a fortement déplu à Rabat qui s’est empressée à convoquer l’ambassadeur du Royaume d’Espagne au Maroc. 

Cela afin d’exprimer le mécontentement du Maroc quant à l’accueil du responsable sahraouis en Espagne. Cependant, le pays européen n’a finalement rien voulu savoir et n’a pas accepté que le Maroc s’immisce dans ses affaires relatives à la souveraineté nationale. Les habitants du pays africains se sont donc révoltés et ont décidé de migrer en masse vers Sebta, a-t-on dit. C’est ce dont nous informe la même source aussi. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes