8.9 C
Alger
8.9 C
Alger
samedi, 24 février 2024
- Publicité -
AccueilFootÉquipe d'Algérie : intense polémique au sommet de la FAF

Équipe d’Algérie : intense polémique au sommet de la FAF

Publié le

- Publicité -

Foot – Alors que le prochain rassemblement de l’équipe nationale d’Algérie est à quelques encablures, la Fédération algérienne de football (FAF) vient de s’offrir une crise comme elle n’en a plus connu depuis longtemps. 

Elle se voulait être plus conforme à la loi du sport interdisant le cumul des mandats. Mais la Fédération algérienne de football (FAF) se retrouve enfoncée dans une crise sans précédent qui pourrait menacer l’équilibre de l’équipe d’Algérie. La toute dernière sortie virulente des anciens membres du Bureau fédéral (BF) contre Djahid Zefizef n’arrange rien à l’affaire. 

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il y a lieu de rappeler l’élément déclencheur des tensions entre le premier responsable de la faîtière du ballon rond Dz et ses ex-collègues. Il s’agit de la mesure portant réduction de l’effectif du conseil précité. Celui-ci ne compte désormais plus que 9 membres restants de l’ancien statut élu le 7 juillet dernier.

- Publicité -

Une décision prise récemment dans le cadre de la stratégie de développement, évolution et professionnalisation de la discipline footballistique algérienne. Elle semble constituer pour les démissionnaires, dont Mohamed Ghouti et Hafid Fergani, comme une arête qui reste coincée en travers de la gorge. Le reste des détails est à découvrir dans la suite de cette édition du dimanche 5 mars 2023. 

Psychodrame au sein de la FAF : Ghouti et Fergani pointent un risque d’escalade très fort ! 

Dans les colonnes du quotidien El Khabar, les deux hommes ont fait le point sur la situation actuelle de l’instance fédérale. Ils accusent alors le successeur de Charaf-Eddine Amara de mauvaise gestion. Une gérance catastrophique, disent-ils, qui agite le spectre d’une dégringolade du niveau de la sélection algérienne et du football national en général.

Leurs déclarations ont été reprises par le média spécialisé Fennec FootballSelon eux, la chronologie de la crise de nerfs autour de la démission de plusieurs adhérents au BF dépasse les frontières de l’Algérie.

- Publicité -

Si l’on se fie aux déclarations de Ghouti et Fergani, il s’agit d’un véritable marasme suivi de très près par la Confédération africaine de football (CAF). « Il pourrait jouer en défaveur du dossier de candidature de l’Algérie pour l’organisation de la 35e édition de la CAN, prévue en 2025 », estiment-ils en outre. 

 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -