Équipe d’Algérie : Hafid Derradji interpelle Belmadi au sujet d’Andy Delort

Foot – Alors que le sélectionneur Djamel Belmadi s’apprête à dévoiler sa liste pour le prochain rassemblement des Fennecs, qui verra au programme deux matchs des éliminatoires de la CAN 2023, Hafid Derradji a décidé de l’interpeller pour le retour d’Andy Delort en équipe d’Algérie. Rendez-vous vite ci-dessous pour tout savoir sur ce sujet. 

Cela va bientôt faire un an que le feu follet de Nice n’a plus été appelé en EN. Ses chances de faire partie de la liste du premier responsable de la barre technique DZ pour affronter l’Ouganda et la Tanzanie sont minimes. Voire quasi-nulles. À cet effet, Hafid Derradji s’est fendu d’un message tout en finesse à destination du patron de la sélection d’Algérie de football, Djamel Belmadi, afin de le convaincre de rappeler Andy Delort. 

La dernière fois qu’il a porté le maillot vert, la sélection algérienne était sur une folle série d’invincibilité, personne n’entendait parler de débâcle et le rêve d’une cinquième participation en Coupe du monde était encore possible. La carrière internationale du natif de Sète a brusquement pris fin en octobre dernier suite à sa décision de mettre El-Khadra en pause durant une saison pour privilégier son club. 

Un choix qui a provoqué la colère de Djamel Belmadi. Ce dernier ne semble pas prêt de changer d’avis. Il faudrait une improbable volte-face ou une cascade de blessures de dernière minute pour que l’ancien sociétaire du MHSC soit convoqué pour les rendez-vous programmés les 4 et 8 juin. Ceux comptant pour la phase de groupes des qualifications à la 34e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN). 

Éliminatoires de la CAN 2023 de football/équipe d’Algérie : Hafid Derradji rêve d’un retour de Delort ! 

Si les Aiglons joueront l’Europe la saison prochaine, ils le doivent en grande partie à leur buteur franco-algérien, Andy Delort. L’attaquant de 30 ans a en effet porté les siens, samedi dernier, face à Reims, avec une forte activité dans le jeu et surtout un triplé stratosphérique en huit minutes. Il a permis à l’OGC Nice de finir l’exercice 2021 – 2022 de la Ligue 1 française cinquième du classement. 

Alors forcément, à quelques semaines des éliminatoires de la CAN 2023, le débat de sa non-sélection en équipe d’Algérie fait son retour. Après la presse et les supporters, c’est le célèbre commentateur algérien du réseau qatari « beIN Sports » qui a tenu à livrer le fond de sa pensée sur l’affaire Delort. Chose à laquelle Hafid Derradji a procédé via un commentaire sous une publication du site AL ARABI EL JADID.

Le média spécialisé Fennec Football l’a repéré. Nous le reprenons donc pour vous dans cette édition du mardi 24 mai 2022. Le journaliste sportif de 57 ans estime alors que la mise à l’écart du numéro 7 du Gym ne peut pas durer encore longtemps. Selon lui, Andy Delort ne mérite pas une punition perpétuelle. Il est, à ses yeux, le poison des défenses qui manque à la double championne d’Afrique. 

Hafid Derradji plaide ainsi en faveur de la réconciliation imminente entre Djamel Belmadi et Andy Delort qui, de son avis, est plus que jamais nécessaire pour l’intérêt de la sélection algérienne. Quand on connaît les dernières difficultés des Combattants du désert avec leur animation offensive, difficile de ne pas rejoindre son avis. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes