AccueilFootÉquipe d’Algérie : des Français tacle Delort et encensent Belmadi

Équipe d’Algérie : des Français tacle Delort et encensent Belmadi

Foot – En octobre dernier, le sélectionneur de l’Équipe d’Algérie, Djamel Belmadi, a annoncé le souhait d’Andy Delort de se mettre temporairement en retrait de l’Équipe Nationale. Une déclaration qui ne plaît pas à beaucoup supporters même en France. Ils le font clairement savoir. 

Lors de la 14e journée de Ligue 1, le joueur « Andy Delort » l’ancien international d’Algérie tombé dans les disgrâces de Djamel Belmadi, a été victime d’une cinglante attaque en France de la part d’un ensemble de supporters franco-algériens. Le joueur amenait son équipe Nice à accueillir Clermont Foot 63. 

Une banderole a été accrochée à la clôture du stade, indiquer en effet Ennahar, portant une phrase provocatrice pour Delort, qui disait : « Belmadi les zhommes, Delort sort ». Cette réaction des supporters intervient après que Delort a suspendu sa participation avec les Verts en raison, disait-il, de la concurrence féroce dans son nouveau club. 

algérie delort belmadi

Les supporters des Fennecs sont en colère envers Delort, mais surtout déçus de ses actes, eux qui avaient fini par en faire l’un des leurs. Sur les réseaux sociaux de DZfoot, les commentaires acerbes fusent. « Il a manqué de respect à toute une nation », affirme un supporter. « Il faut le déchoir de la nationalité algérienne », propose carrément un autre. « Pour nous, Delort n’existe plus en tant qu’Algérien. »

Andy Delort, une immense déception pour les Fennecs 

Pour rappel, le 7 octobre dernier, lors d’une conférence de presse désormais mythique, l’entraîneur des Fennecs Djamel Belmadi a expliqué l’absence de l’attaquant international Andy Delort. C’était pour la double confrontation face au Niger. Une rencontre qui allait avoir lieu dans le cadre des Qualifications pour la Coupe du monde 2022 au Qatar. « Il y a quatre ou cinq jours, Delort m’a envoyé un message disant qu’il préfère son club (…) et doit mettre le choix de côté pendant un an », avait révélé Belmadi. 

L’international algérien a déclaré à Belmadi qu’il soutient son club, car il veut réussir ce challenge. Par conséquent, il a dû mettre l’équipe nationale entre parenthèses, mais seulement pour un an, donc évidemment il n’y a pas de CAN. De son côté, Djamel Belmadi a fait  clairement comprendre à tout le monde que tant qu’il est aux commandes des Fennecs, Andy Delort ne sera pas rappelé chez les Verts. Même à la fin de cette « pause d’un an ». 

En outre, Andy Delort va manquer deux compétitions majeures. Les éliminations de la Coupe du monde et la CAN. Une chose qui ne se répète pas à chaque fois dans une carrière. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes