23.9 C
Alger
23.9 C
Alger
vendredi, 12 juillet 2024
- Publicité -
AccueilFootÉquipe d’Algérie : la FIFA assène un coup dur aux Verts

Équipe d’Algérie : la FIFA assène un coup dur aux Verts

Publié le

- Publicité -

Foot – Alors que la FAF a récemment manifesté son intention de recourir au Tribunal Arbitral du Sport (TAS) à l’effet de dénoncer la décision de la FIFA concernant l’affaire Bakary Gassama, coupable à ses yeux d’avoir pris des décisions tendancieuses ayant entraîné l’élimination de l’équipe d’Algérie, la faîtière du ballon rond mondial semble faire fi de la colère algérienne qui se dresse devant elle. 

La dernier courrier de la Commission d’arbitrage de la FIFA concernant l’arbitrage « suspect » du match retour ayant opposé l’équipe d’Algérie à celle du Cameroun le 29 mars dernier ne passe toujours pas. L’organe chargé d’évaluer les litiges arbitraux n’y mentionne certes aucune réponse définitive. Mais il y indique, à demi-mot, qu’il n’y a rien à redire à la performance réalisée par l’éternel contesté Bakary Gassama à Blida. 

Une décision que l’instance dirigeante du football algérien décrit comme étant « inconvenante et dénuée de professionnalisme ». Elle l’amène à vouloir saisir le Tribunal Arbitral du Sport (TAS), sis à Lausanne, en Suisse. Elle compte, selon les derniers échos, y procéder dans les prochains jours. Cela pour réclamer un examen profond des dessous de la décision du susdit comité. Celui dirigé par le célèbre arbitre italien Pierluigi Collina. 

- Publicité -

Et pendant ce temps-là, la fédération sportive internationale du football se mure dans le silence. Les tambours de la protestation d’Amara et compagnie sont terribles. Mais il semble que la structure présidée par Gianni Infantino réussit à les mettre en sourdine, à moins qu’elle en fasse des gorges chaudes. À en croire les informations récoltées par le quotidien Echorouk, la deuxième éventualité est la plus probable. 

Dossier Algérie – Cameroun : l’idolâtrie clinquante de la FIFA à l’égard de Gassama !

C’est ainsi qu’un grand nombre de spécialistes ont expliqué le verdict de la FIFA sur l’affaire Gassama. Ils se sont exprimés auprès de la même source médiatique. L’information est parue dans son édition du vendredi. Nous la reprenons pour vous en détail dans la suite de notre édition du samedi 21 mai 2022.

Selon eux, les choses se seraient passées autrement « dans les règles du football » s’il s’agissait d’une affiche européenne. Les mêmes intervenants se disent en effet « outrés » que la faîtière du football international n’ait pas gelé l’activité de Bakary Gassama.

- Publicité -

Les « nombreuses » erreurs commises au cours du second acte entre l’Algérie et le Cameroun, anathématisent-ils, ne devront pas permettre à ce dernier de prendre part aux grands rendez-vous. Soit entre autres la 22e édition Mondial. Celle qu’il arbitrera en automne prochain. Et cela malgré les récentes plaidoiries dont il fait l’objet.

Les spécialistes en question ont par ailleurs pointé du doigt la CAF comme principale responsable de la situation à laquelle fait face la FAF et la sélection algérienne. Tel que souligné récemment par Hafid Derradji, l’instance africaine de football priorise, à leurs yeux, ses propres intérêts au bon fonctionnement du ballon rond africain. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -