Équipe d’Algérie : Belmadi dénonce le double jeu de certains pères de joueurs binationaux

Foot – Dans une conférence de presse, tenue ce dimanche 18 septembre 2022, le sélectionneur de l’équipe d’Algérie, Djamel Belmadi, a pointé du doigt « le comportement de quelques pères des joueurs binationaux ». Les curieux, ne bougez pas ! On vous dit tout dans les lignes qui suivent. 

En effet, à l’approche de la trêve internationale du mois de septembre, le premier responsable de la barre technique Dz a tenu, ce dimanche, une conférence de presse. Appelé à s’exprimer au sujet des prochaines rencontres de l’équipe d’Algérie de football, Djamel Belmadi n’a pas hésité à dénoncer ce qu’il a qualifié comme « double jeu » mené par des pères de certains joueurs binationaux non-convoqués.

Effectivement, en prévision des deux matchs amicaux face à la Guinée et au Nigeria, l’effectif de la sélection algérienne a connu quelques changements. Pour lui redonner un nouveau souffle, l’entraîneur a tranché. Il a, en fait, dévoilé, ce samedi, la liste des joueurs convoqués pour le rassemblement des Verts à venir. Cette dernière est ainsi marquée par l’arrivée de plusieurs nouvelles têtes.

Toutefois, la décision de Djamel Belmadi n’a pas fait l’unanimité auprès des mordus de l’EN. Certains ont d’ailleurs reproché au tacticien franco-algérien d’avoir écarté des éléments cadres. Pour aborder ce sujet, le driver s’est présenté à une conférence de presse. Celle-ci s’est déroulée à 11 h 00 au CTN de Sidi Moussa, à Alger.

Conférence de presse de Djamel Belmadi : voici ce qu’il en ressort

Appelé à s’exprimer sur les détails de ses prochaines rencontres, Djamel Belmadi a souligné un point important. Alors que la liste des joueurs convoqués a vu le jour, les supporters algériens ont été surpris de découvrir que certains noms n’y figurent pas.

Interrogé sur l’absence d’Aouar, Adli et Aït-Nouri, l’artisan majeur du sacre d’El-Khadra à la CAN 2019 a souhaité s’expliquer sur son choix. Djamel Belmadi a alors déclaré qu’il leur a proposé, à plusieurs reprises, de rejoindre la sélection algérienne. L’absence de ces joueurs binationaux est, selon lui, en grande partie liée à leur refus de défendre le maillot vert.

Il a en outre confié refuser d’exercer toute pression sur les concernés. Djamel Belmadi a ainsi invité les journalistes à se rapprocher des joueurs binationaux en question pour savoir ce qu’il en est réellement. Il a révélé que depuis qu’il est à la tête des Fennecs, il a essayé de les contacter.

Mais à en croire ses déclarations, le comportement de certains parents pèse fortement sur les choix des joueurs. « Les papas aiment bien venir jouer sur les deux tableaux. Face à la presse, ils expriment la volonté de leurs fils de rejoindre la sélection algérienne. Mais quand on les contacte, ils changent de discours », a-t-il déclaré, sur un ton sec. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes