21.9 C
Alger
21.9 C
Alger
samedi, 15 juin 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieEnvoi de concentrateurs d’oxygène : l’ambassade d’Algérie en France précise

Envoi de concentrateurs d’oxygène : l’ambassade d’Algérie en France précise

Publié le

- Publicité -

Algérie – L’ambassade d’Algérie en France a réagi face aux critiques au sujet du communiqué récemment publié sur les concentrateurs d’oxygène. Plus de détails, ici, ce 8 août 2021. 

Le coronavirus bat son plein en Algérie. De plus, le personnel soignant fait face à une pénurie d’oxygène. Pour aider les siens, la diaspora algérienne s’est donc mobilisée. L’acheminement de ces dons doit désormais être soumis à une autorisation. Une décision qui a fortement été critiquée. Ce qui a poussé l’ambassade d’Algérie en France à apporter quelques précisions autour de l’expédition des concentrateurs d’oxygène. 

En effet, le représentant algérien en France s’est prononcé vendredi sur les opérations de solidarité visant à lutter contre la propagation de la pandémie du coronavirus initiées par les expatriés qui sont à l’origine de ces actions caritatives. Il a expliqué qu’elles doivent être soumises à une autorisation et « obligatoirement transiter par la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH) en Algérie », écrit la représentation diplomatique dans son communiquéTSA rapporte l’information.

- Publicité -

Une décision qui a provoqué les critiques de nombreux algériens en Algérie, mais aussi au sein de la diaspora. À cet effet, l’ambassadeur algérien établi en France, Mohamed Antar Daoud s’est exprimé à ce sujet. Il indique dans un premier temps que l’ambassade dispose d’une adresse mail, d’un numéro de téléphone et un personnel chargé de renseigner les Algériens souhaitant effectuer des dons. 

Ce qu’a dit l’ambassadeur d’Algérie à Paris

Puis, le diplomate s’est penché de plus près sur le sujet de l’acheminement des concentrateurs d’oxygène. L’ambassadeur souligne clairement que cette tâche relève de la responsabilité du ministère de la Santé. Puisque selon lui, une personne ne peut envoyer 20 à 30 concentrateurs vers une seule région précise. 

Il ajoute, en outre, que sa mission étant de représenter l’Algérie en entier. « Du nord au sud, et de l’est à l’ouest ». Le responsable a noté qu’il ne travaillait pas pour une région bien précise. Puis, il stipule qu’il ne lui appartient pas de décider de la répartition des dons récoltés. Dans ce sens, il souligne que c’est au ministère de la Santé de procéder à cette opération.

- Publicité -

Enfin, il précise que s’il y a des personnes qui peuvent se permettre l’achat de concentrateurs d’oxygène, du transport et de les remettre par eux-mêmes dans les régions de leurs choix, « l’État ne l’empêchait pas ». C’est ce qu’il a affirmé enfin. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -