AccueilActualitéAlgérieUne entreprise algérienne produit des dizaines de milliers de tablettes électroniques pour...

Une entreprise algérienne produit des dizaines de milliers de tablettes électroniques pour les écoles

Éducation – Une entreprise algérienne procède à la fabrication des composants des tablettes électroniques en faveur des écoles primaires. Dans cette édition du 10 octobre 2022, nous vous dévoilons tous les détails, plus bas.

L’Entreprise nationale des industries électroniques (ENIE) de nationalité algérienne prévoit d’investir dans la fabrication des composants des tablettes électroniques pour les écoles primaires. Cette initiative intervient dans le cadre de la démarche optant pour une réforme de l’école, dont l’allègement du poids des cartables. Et ce, conformément aux instructions du président de la République algérienne.

En effet, le PDG de cette entreprise publique, implanté à Sidi Bel-Abbes, Abbas Mekamen, s’est prononcé à ce sujet. Selon l’APS, Mekamen sera conduit à la fabrication de puces électroniques et de câbles des tablettes électroniques consacrés aux élèves des écoles primaires. Et ce, afin de procéder à la hausse du taux d’intégration locale et de la valeur ajoutée localement.

Mais aussi pour la réduction du coût des importations. Il s’agit de la production de 71.000 tablettes numériques et de 2.500 chariots de chargement, selon ladite source. Un projet qui se concrétise suite à la signature d’un contrat entre le ministère de l’Éducation nationale, le Centre d’approvisionnement en équipements et moyens didactiques et le groupe provisoire qui regroupe l’ENIE et la société Alfatron.

La distribution des tablettes sur 741 écoles primaires  

Le PDG de l’ENIE a précisé que ledit groupe a fabriqué ces tablettes localement aux mois d’août et septembre. Il faut savoir en outre que 741 écoles primaires ont bénéficié de ces tablettes électroniques. Par le biais de ces tablettes, l’élève parviendra à télécharger le manuel numérique développé par l’Office national de publications scolaires. C’est ce qu’a souligné Mekamen, selon l’APS.

Avant de faire savoir qu’une garantie de 24 mois a été octroyée à compter de la date de la première utilisation de la tablette. Il convient de mentionner que le groupe accompagnera les opérations de maintenance si nécessaire. Du reste, le PDG, Mekamen, a indiqué le potentiel significatif du groupe concernant la prise en charge d’autres opérations. Et ce, afin de généraliser le processus sur l’ensemble des écoles du pays.

Dans le cadre de la mise en place de cette opération, l’entreprise algérienne prévoit de procurer tous les moyens humains et matériels. Mais aussi la formation des cadres techniques avec le Centre d’approvisionnement et de maintenance des équipements et des moyens didactiques. Ainsi que les Directions de l’éducation pour la bonne exploitation des tablettes. Il s’agit des propos de Mekamen rapportés par l’APS.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes