AccueilÉconomieAutomobileL'entreprise algérienne Iris se lance dans la création de pneus pour les...

L’entreprise algérienne Iris se lance dans la création de pneus pour les voitures électriques

Automobile – La 1ère entreprise algérienne de pneus, Iris Tyres, se consacre aux voitures électriques. Apprenez-en tout, ce lundi 28 février 2022.

L’annonce de la marque de pneumatique algérienne a été faite à l’occasion de la Foire de la Production Algérienne 2021. Ainsi, Iris Tyres a présenté ses différents types de pneus commercialisés en Algérie, en évoquant son projet d’intégrer les voitures électriques avec la gamme ENSO.

De ce fait, le fabricant algérien a officiellement conclu un accord de partenariat, hier, avec la société britannique Enso Tyres. Tel qu’a indiqué le premier producteur de pneus en Algérie et le troisième en Afrique, le PDG d’Iris, Yacine Guidoum, et le PDG d’ENSO, Gunnlaugur Erlendsson, ont signé un nouveau marché de production pour l’avenir des pneus ENSO. C’est-à-dire, ceux dédiés aux véhicules électriques (VE).

Se présentant comme efficaces énergétiquement et à faibles émissions pour réduire la pollution, la marque Iris Tyres remplit son contrat. À savoir, en proposant un large choix de pneus avec ce nouvel ajout à sa gamme. Une gamme qui est déjà très riche avec de nombreux produits proposés à sa clientèle. TSA rapporte le communiqué de l’entreprise.

En réalité, le projet de la société algérienne qui siège à Sétif est passé par plusieurs étapes. Il s’agit donc du résultat d’un dur labeur avec des experts d’Iris depuis début 2020. D’ailleurs, afin de s’assurer du respect des exigences des véhicules électriques, Iris Tyres a procédé à des essais avec une société de taxi privée de Londres en Angleterre.

Iris Tyres : une entreprise algérienne qui va au-delà des frontières

En étant déjà sorti du cadre national, Iris Tyres compte un nouveau partenaire. Puisque l’une des plus grandes entreprises internationales, Siemens Digital Industrie, fait partie des collaborateurs du groupe algérien depuis quelques années. Quant à cette nouvelle alliance algéro-britannique, elle sera axée sur l’innovation et le transfert d’expertise qui sera avantageux pour les deux pays, a déclaré l’ambassadeur du Royaume-Uni en Algérie.

Pour sa part, le PDG d’Iris Tyres se dit très optimiste pour l’avenir de l’entreprise en termes de développement stratégique. L’objectif est notamment la réussite au niveau local. Pour pouvoir se tourner vers l’exportation à travers 20 pays dans le monde. Dans ce sens, Guidoum espère que l’entreprise algérienne pourra s’imposer dans le domaine de l’atomobile électrique avec ses pneus performants à la pointe de la technologie.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes