AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantEnseignement supérieur Algérie : une méthode bien définie pour former les profs...

Enseignement supérieur Algérie : une méthode bien définie pour former les profs d’anglais

Éducation – Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (MESRS) affirme la mise en place d’une méthode bien définie pour former les profs d’anglais en Algérie. Si vous êtes curieux de connaître les détails, restez branchés. Dzair Daily expose pour vous tout ce que vous devez savoir dans l’édition de ce lundi 3 octobre 2022. 

Une nouvelle méthode a été annoncée par le département de Baddari Kamel sur la formation des profs d’anglais en Algérie. En effet, une pédagogie rigoureuse a été mise en place pour former les enseignants-chercheurs dans cette langue étrangère. Il s’agit là de ce que rapporte Ennahar dans son quotidien arabophone. 

Si vous êtes intéressés d’en savoir plus, nous vous invitons à lire l’intégralité de cet article. Effectivement, cette nouvelle méthode permet d’enseigner ultérieurement cette langue de Shakespeare dans les différents niveaux de l’enseignement. En plus, de fournir une ressource humaine qualifiée en langue anglaise. 

Selon les précisions de la susdite source médiatiques, le ministère a envoyé une lettre aux directeurs des établissements d’enseignement supérieur. Et ce, pour la diffusion de la nouvelle décision de l’utilisation et la formation de la langue anglaise. Ce n’est pas tout ! Retrouvez la suite des détails dans la deuxième partie de cet article. 

Le renforcement de l’enseignement de la langue anglaise : voici plus de détails

En effet, cette correspondance affirme la nécessité de mobiliser chaque institution universitaire pour ses énergies d’encadrement et ses capacités disponibles. Et ce, avec la mise en avant d’un programme pour enseigner l’anglais à ses professeurs. Cela, au niveau des centres d’enseignement intensif des langues. 

Selon la même source, le ministère a indiqué que les professeurs obtiendront une formation correspondant au niveau B2 ou C1. Ou l’inscription des enseignants-chercheurs pour obtenir un certificat de langue anglaise selon les capacités de chaque institution universitaire. 

Il s’agit d’un effort qui vise à permettre la visibilité des établissements d’enseignement supérieur algériens. Ainsi que la lisibilité et le niveau scientifique et pédagogique. Cela, pour améliorer leur classement au niveau mondial.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes