Une enquête pour agressions sur des femmes marocaines à l’ambassade sioniste à Rabat est ouverte

Maroc – Dzair Daily lève le voile sur tous les détails quant à l’affaire concernant l’enquête des agressions effectuées sur des femmes marocaines à Rabat. Alors, ne ratez pas ce numéro du 06 septembre 2022.

Le média Times of Israel a révélé les suspicions quant au scandale de harcèlement sexuel et des irrégularités financières ! En effet, Israël initie une enquête en raison des agressions sur des femmes marocaines au sein de son consulat à Rabat. Selon la presse israélienne, la délégation israélienne a commis un abus sexuel contre des femmes marocaines.

S’ajoutent à ça les divers conflits entre les cadres de l’ambassade sioniste au Maroc et le vol d’un cadeau précieux. De plus, les enquêtes et les inspections ont démontré l’implication de hauts diplomates et politiciens israéliens dans l’affaire. Il s’agit de ce qu’a rapporté la même source. Il est utile de souligner qu’un grand nombre de médias ont relayé cette affaire.

Dans ce même contexte, le quotidien hébreu, Yediot Aharonot, a révélé l’expulsion de quatre (04) fonctionnaires au sein de l’ambassade. Et pour cause, leurs relations sont tendues avec le directeur du bureau de liaison d’Israël à Rabat, David Govrin. Selon la même source, l’inspecteur général du ministre, Hagay Behar, s’est rendu au Maroc en toute urgence.

David Govrin : le chef de mission d’Israël est en cause !

Pour rappel, l’inspecteur général s’est rendu au Maroc la semaine dernière concernant l’enquête sur ledit scandale. Sachant que le chef de la mission diplomatique, David Govrin est concerné, selon la même source. Notamment pour l’exploitation sexuelle des femmes marocaines. De quoi perturber les relations avec le Maroc.

Il convient tout de même de noter que la relation du Maroc avec Israël s’est améliorée après vingt (20) ans de tensions. Au cours de la première année de normalisation des relations, celles-ci se sont étendues en incluant divers domaines.

Entre autres, le secteur militaire, politique, commercial, culturel, économique, scientifique et sportif. Il ne faut pas oublier qu’en 2000, le bureau de liaison d’Israël à Rabat avait été fermé. Puisque le Maroc a mis un terme aux relations qui se sont dégradées entre les deux parties suite au soulèvement palestinien. Il s’agit de ce qu’a rapporté Times of Israel.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes