AccueilÉconomieÉnergieÉnergies renouvelables : le plus grand projet en Afrique bientôt en Algérie

Énergies renouvelables : le plus grand projet en Afrique bientôt en Algérie

Énergie – L’Algérie s’apprête à abriter le projet le plus important en Afrique en termes d’énergies renouvelables. Apprenez tout, dans ce passage du 22 août 2022.

Vous n’êtes pas sans savoir que dépendre entièrement des énergies fossiles n’est pas un aussi bon plan à envisager sur le long terme. Surtout que leur transformation met des millions d’années. C’est d’ailleurs dans cette optique que l’Algérie déploie des efforts considérables pour diversifier ses sources énergétiques, et développer notamment les énergies renouvelables.

Effectivement, cette alternative n’assure pas seulement une économie permanente à l’Algérie. Cela, puisque le recours à l’utilisation de ce type précis d’énergie permet aussi de préserver les richesses naturelles nationales le plus longtemps possible, notamment les hydrocarbures sur lesquels reposent principalement les industries du pays.

À ce propos, le directeur de la Transition énergétique au département ministériel concerné a annoncé que la réalisation du plus grand projet des énergies renouvelables en Afrique touchera bientôt à sa fin sur le sol DZ. L’intervenant a relaté cette information en marge de sa déclaration à la Radio nationale.

Dans le détail, Zine El Abidine Boumelit a indiqué que le projet consiste en la production de 1.000 mégawatts d’énergie. Conformément aux précisions du quotidien arabophone Echorouk, ce projet sera réalisé au niveau de cinq différentes wilayas. Il s’agit de Laghouat, Ouargla, Touggourt, El Oued et Béchar.

Autres révélations du directeur de la transition énergétique

Par ailleurs, le responsable a insisté sur le rôle incontournable que joue le secteur industriel dans l’accompagnement de la transition énergétique du pays. Cela, notamment grâce à la fourniture de lampes spéciales et de panneaux solaires. Zine El Abidine Boumelit a ainsi salué « l’implication des producteurs industriels publics et privés dans cette démarche ».

D’autre part, le même locuteur a abordé un accord conclu dans le domaine des énergies renouvelables. Celui-ci vise principalement à généraliser l’éclairage public reposant sur l’énergie solaire et les énergies avancées en Algérie. D’après la même source, cette convention a au programme l’installation de plus de 25.350 points d’éclairage à chacune des localités suivantes : Batna, Bouira, El M’Ghair et In Salah.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes