AccueilÉconomieÉnergieÉnergie : voici le seuil atteint par les prix du pétrole ce...

Énergie : voici le seuil atteint par les prix du pétrole ce 12 octobre 2022

Énergie – Le pétrole poursuit sa déclinaison sur le marché international en affichant des prix en dessous de la barre des 94 dollars lors des cotations de ce mercredi 12 octobre 2022. On vous livre toutes les informations nécessaires dans les lignes qui suivent.

De toutes les variétés qui régissent les cours du pétrole sur le marché mondial des hydrocarbures, les spécialistes avancent deux principaux facteurs pour parler de la valeur de l’or noir ces jours-ci. Il s’agit notamment du conflit entre la Russie et l’Ukraine, ainsi que la hausse du dollar américain qui ont conduit, selon ces mêmes experts, à une chute libre des prix du pétrole au cours des échanges de ce 12 octobre.

L’invasion russe en Ukraine a en effet contribué en grande partie à la flopée de fluctuations observées sur le marché mondial des énergies fossiles déjà instable. Une véritable crise énergétique s’est effectivement déclenchée dans le Vieux Continent. Chose qui risque de s’aggraver au vu de la date de l’embargo définitif à l’encontre du pétrole russe qui s’approche à grands pas.

Pour condamner les opérations militaires sur le territoire ukrainien, l’Union Européenne a prévu une série de sanctions visant à affaiblir l’économie russe. La principale décision consiste alors à suspendre 90 % des importations de pétrole provenant de la Russie vers l’UE. Celle-ci devrait entrer en vigueur d’ici la fin de l’année courante.

Toute l’actualité du pétrole ce 12 octobre

Bien que la susdite décision soit une sanction, elle reflète aussi des craintes soutenant une rupture des approvisionnements en la matière dans le langage du marché pétrolier. C’est en effet la raison qui a fait baisser les prix du pétrole en dessous de la barre de 94 dollars/ baril lors des échanges de ce mercredi, tels que rapportés par El Bilad.

Dans le détail, les contrats à terme sur le Brent ont perdu 46 cents de leur valeur. Soit un recul de 0,5 %, menant ainsi le baril à 93,83 dollars. Et cela, aux alentours de 4 h 10 GMT. Pour leurs parts, les contrats à terme sur le West Texas Intermediate (WTI) ont plongé de 0,6 %, l’équivalent de 54 cents. Le pétrole américain s’est alors négocié à 88,81 dollars.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes