AccueilÉconomieÉnergieÉnergie : le SG de l’Opep arrive en Algérie à partir de...

Énergie : le SG de l’Opep arrive en Algérie à partir de cette date

Énergie – Le ministère de l’Énergie et des Mines a annoncé que le SG de l’Opep viendra en visite de travail en Algérie, Dzair Daily vous dévoile la date de son arrivée ainsi que davantage de détails dans la suite de cet article du 14 octobre 2022.

En effet, la date d’arrivée du SG de l’Opep en Algérie a été dévoilée par la ministère de l’Énergie et des Mines. Ainsi, après avoir été invité par le ministre dudit secteur, Mohamed Arkab, Haitham Al Ghais effectuera une visite de travail à Alger du 15 au 17 octobre prochains.

Dans le détail, le ministre de l’Énergie et des Mines et le secrétaire général de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole devraient étudier le marché pétrolier international. Ils évoqueront également durant leur réunion les perspectives d’évolution à court et moyen termes. Il s’agit de ce que rapporte l’APS.

Par ailleurs, et durant sa visite de travail, Al Ghais devrait s’entretenir avec les hauts responsables du secteur des hydrocarbures en Algérie. Notamment avec le président directeur général de la Sonatrach. Les décisions récentes de l’Opep+ seront certainement sur la table des discussions. Le cartel a en effet pris la décision de réduire la production de pétrole.

Énergie : le secrétaire général de l’Opep à Alger cette semaine

Il faut savoir que la réduction des quotas de production d’or noir, décidée par l’Opep+, a pour but de redresser les prix du pétrole. Et ce, pour qu’ils atteignent les niveaux d’avant la pandémie. C’est dans ce contexte que le production de pétrole diminuera. De l’ordre de 2 millions de barils par jour par rapport au niveau actuel.

Cette mesure fera des heureux, tout comme elle fera des mécontents. À l’instar des pays européens qui subissent déjà de plein fouet une crise énergétique. La Russie, de son côté, risque de s’en frotter les mains. Sachant que cette décision risque de raviver des tensions géopolitiques entre le bloc Opep+ et l’Union européenne.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes