Énergie : la production algérienne de pétrole en hausse

Énergie – Le volume de production algérienne de pétrole prend une nouvelle ampleur. Découvrez cela en chiffres dans l’édition d’aujourd’hui, 22 janvier 2022.

Bien parti sur une tendance à la hausse, la production algérienne de pétrole brut a continué son chemin. Cela jusqu’en décembre dernier. Ainsi clôturant l’année 2021 avec un record. C’est-à-dire, un nombre de barils produits par jour jamais égalé depuis plusieurs mois. Notamment, depuis 2020 suite aux lourdes répercussions de la Covid-19 qui ont laissé de sombres traces sur l’économie.

En effet, la demande de brut n’était plus la priorité des pays consommateurs durant cette pandémie. C’est ce qui a mené à la chute du prix au sein du marché mondial. En 2021, la production algérienne a pu renaître enregistrant une montée sans précédent. En chiffres cela équivaut à 966.000 barils par jour. Notamment influencé par une reprise prometteuse de la demande de l’or noir dans le monde entier.

En cette période de redressement, l’Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, à savoir l’Opep+ a réétudié la situation. La stratégie visée est de réajuster progressivement la production en ce retour de la demande. Cela, à travers des quotas. Faisant partie de cette alliance, l’Algérie est donc soumise à cette décision d’augmentation. Telle chose est ainsi à l’avantage de notre pays qui a pu produire de plus importantes quantités de pétrole dès le troisième semestre de 2021.

Brut algérien : voici l’état de la production en 2020 et 2021

Qualifiée d’année noire pour l’économie mondiale et surtout algérienne, 2020 est désormais plus qu’un lointain souvenir. Puisque la production de Sahara Blend est passée de 899.000 barils par jour en 2020, à 911.000 barils par jour en 2021. C’est en tout cas la moyenne rapportée.

Enclenché par la décision de levée des restrictions de l’Opep+ lors du dernier trimestre de l’année écoulée, notre pays a pu reprendre la main sur une production pétrolière en hausse. Ce qui se traduit par 949.000 barils pompés par jour en octobre. Contre 959.000 bj en novembre 2021. En achevant l’année 2021 à 966.000 bj, l’Algérie a pris la 4e place en Afrique relativement à ce taux de production.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes