AccueilÉconomieÉnergieÉnergie : les prix du pétrole de nouveau en baisse

Énergie : les prix du pétrole de nouveau en baisse

Énergie – Les prix du pétrole ont connu ces dernières semaines une baisse significative et ils ne cessent de dégringoler. Dzair Daily vous livre davantage de détails à cet égard, dans ces quelques lignes.

Les prix du pétrole, premiére source d’énergie dans le monde selon l’IFPEN, sont toujours en baisse et poursuivent ce jeudi leur déclin. Cela en raison des perspectives économiques de plus en plus difficiles laissant craindre pour la demande du brut actif. En effet, le cours du pétrole a baissé de 24 % en trois (3) mois. En atteignant son plus bas niveau en huit mois. Il est question de ce que rapporte le quotidien El Khabar dans son numéro d’aujourd’hui.

Cette baisse s’est alourdie par la hausse du dollar américain et les craintes que de fortes hausses des taux d’intérêts à l’échelle mondiale. Ce qui a déclenché une récession et affectent ainsi la demande de carburant. Actuellement, les contrats à terme sur le West Texas Intermediate (WTI) ont chuté de 1,12 %. Soit à 81,23 $ le baril.

Tandis que les contrats à terme sur le Brent ont chuté de 1,14 % . Et se négocient au prix de 88,30 dollars le baril. Il est utile de rappeler que les prix du pétrole brut Brent ainsi que du brut West Texas Intermediate s’étaient nettement dégradée au cours des dernières semaines. Ils avaient commencé à se redresser mardi avant la chute de ce jeudi.

Le Sahara Blend en constante baisse

Vous n’êtes pas sans savoir que les prix affichés pour les énergies fossiles au marché international font face à de fortes fluctuations. Cela s’explique principalement par l’instabilité qui règne sur la plupart, si ce n’est, la totalité, des facteurs régissant la matière.

Par ailleurs, il est utile de noter que le Sahara Blend algérien a atteint d’importants records. Et ce, depuis le début du conflit entre la Russie et l’Ukraine. Notamment durant le mois de juin. Il y a frôlé les 130 dollars le baril.

Cependant, il enregistre depuis quelques semaines une baisse conséquente. Notons à ce propos que cette baisse significative des cours de l’or noir est essentiellement alimenté par les craintes liées au conflit en Ukraine ou encore la baisse de la demande.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes